Jano Vermaak Afrique du Sud
Jano Vermaak sous le maillot de l'Afrique du Sud | ANESH DEBIKY / AFP

L'Afrique du Sud domine l'Australie

Publié le , modifié le

L'Afrique du Sud a entretenu un mince espoir de titre dans le Four Nations en dominant l'Australie (28-8) samedi au Cap lors de la 5e journée. Cette victoire non bonifiée ramène provisoirement les Springboks à hauteur des Néo-Zélandais qui devaient jouer plus tard chez la lanterne rouge argentine (coup d'envoi 00H40 française)

L'espoir d'un premier titre dans la compétition depuis 2009 subsiste mais  il est mince. Il faudra probablement une victoire bonifiée face aux  impressionnants champions du monde pour que les Springboks soient sacrés. "Je crois que je n'ai jamais été aussi déçu de battre les Australiens de 20  points. On n'a pas bien joué, on a la victoire mais on a fait beaucoup trop  d'erreurs", analysait sans concession le capitaine Jean de Villiers après le  match. La déception était à la hauteur des espoirs suscités par l'entame de match.  En quête d'un bonus offensif face aux ternes Wallabies (4 défaites en 5  matches), les Sud-Africains avaient imposé d'entrée de jeu leur puissance, leur  rythme et leur précision d'exécution.

En quinze minutes, ils avaient déjà franchi deux fois la ligne d'essai par  Adriaan Strauss (8) et Zane Kirchner (15) pour mener 20 à 3. Douze minutes plus  tard, ils étaient en supériorité numérique après l'exclusion temporaire de  Michael Hooper pour un plaquage dangereux sur Eben Etzebeth (27). Mais les Springoks n'ont pa su exploiter cet avantage (trois points  marqués) et ont ensuite grevé eux-mêmes leurs chances en se retrouvant deux  fois en infériorité numérique après les exclusions temporaires de Flip van der  Merwe (39) et Duane Vermeulen (66). "Il faut qu'on améliore notre discipline. Ca peut nous coûter cher dans l'avenir", a prévenu de Villiers.

Face à des Australiens redynamisés par l'entrée en jeu après la pause de  Will Genia, laissé sur le banc par Ewen McEnzie, ils en ont été réduits à  défendre. Ils n'ont retrouvé des munitions qu'en fin de match amenant un essai  de Willie Le Roux (72), puis après l'exclusion temporaire de Sitaleki Timani...  qui s'est soldée par un essai australien de Feauai-Sautia (77). Les Springboks pourront toutefois voir un motif de satisfaction dans la  bonne performance de leur emblématique demi de mêlée Fourie du Preez, qui  connaissait sa première titularisation en sélection depuis la Coupe du monde  2011.

AFP

Tournoi des Quatre Nations