Afrique du Sud Australie O'Connor face à F. Steyn 09 2010
L'ailier O'Connor se présente face à l'arrière sud-africain François Steyn | AFP - Gianluigi Guercia

La copie des Boks était presque parfaite

Publié le , modifié le

Comme la semaine dernière entre ces deux équipes, l'Afrique du Sud a d'abord été humiliée sur ses terres par les Australiens, revenant juste avant la pause à (31-13) sous les sifflets. Mais ensuite, les Springboks ont comblé leur retard passant devant (36-31) dans les dix dernières minutes du match. La différence: une dernière pénalité de Beale à la 80e minute offrait la victoire aux Wallabies (41-39). Les champions du monde finiront derniers, un an après leur sacre

En deux matches, Sud-Africains et Australiens s'en sont donnés à coeur joie. Très loin de la Nouvelle-Zélande, les deux équipes ont livré deux rencontres totalement folles, répondant à un scénario identique: début de match totalement dominé par l'Australie qui score, et l'Afrique du Sud qui renverse la vapeur pour s'imposer en toute fin de match. De l'orgueil, de la puissance, de la remise en question, les champions du monde ont puisé dans leurs réserves pour frôler une deuxième victoire dans ce Tri-Nations, qui leur échappe finalement dans les dernières secondes. La dernière place leur est désormais acquise, n'ayant plus aucun match à jouer, la dernière confrontation opposant l'Australie à la Nouvelle-Zélande.

L'entame de la rencontre était donc totalement à l'avantage des visiteurs, bien décidés à mettre sous pression un Habana auteur de deux bourdes au précédent match, et déjà coupable de n'avoir pas relâché le ballon sur un "up and under" dès la 30e seconde de jeu. La pénalité de Giteau passait (3-0), mais trouvait en écho celle de Morne Steyn, récompensant un gros enchaînement des avants (5e, 3-3). Puis, les Sud-Africains ouvraient grandes les portes de leur défense, l'arrière Beale étant présent à l'intérieur d'Ashley-Cooper pour aplatir le premier essai du match consécutif à un mouvement d'école au large (8e, 10-3). Face à un collectif éparpillé "façon puzzle", les hommes de Robbie Dean s'amusaient comme face à des juniors, et sur une touche trop longue perdue par l'Afrique du Sud à 5m de son en-but, le ballon était envoyé à l'aile opposée pour un essai d'O'Connor (14e, 17-3). Encore une fois, Morne Steyn ramenait les siens (18e, 17-6), mais l'Australie continuait à dérouler. En force, le talonneur Moore percutait Habana et, après l'usage de la vidéo, l'essai était accordait suite à un nouveau mouvement au large (21e, 24-6). La démonstration se poursuivait avec une touche rapidement jouée dans leur moitié de terrain, et malgré une infériorité numérique, O'Connor transperçait le rideau défensif, naviguait avant de servir Elsom pour le quatrième essai (25e, 31-6). Les sifflets descendaient des tribunes, et dans les ultimes secondes, Matfield remettait les siens dans le sens de la marche en sortant d'un regroupement pour taper par dessus Beale et récupérer le ballon pour le passer aussitôt à Fourie (41e, 31-13).

La pause ne devait pas être de tout repos dans le vestiaire des Boks, qui revenaient avec d'autres intentions et une solidité un peu plus présentable. Et comme souvent, c'est d'abord la puissance qui parlait avec plusieurs percussions conclues par une dernière de Steekamp (46e, 31-20). Morne Steyn maintenait le cap au pied (49e, 31-23), avant de réaliser une belle croisée pour envoyer son centre De Villiers dans un jeu d'auto-tamponneuses dont il sortait avec un essai (54e, 31-30). La physionomie du match avait totalement changé, et l'ouvreur sud-africain donnait l'avantage aux siens pour la première fois du match sur une pénalité de 45m (61e, 33-31). Pour ne rien arranger du côté de l'Australie, Faingaa écopait d'un carton jaune à la 69e, permettant à Steyn de passer une nouvelle pénalité (36-31). Retrouvant un peu d'aisance dans le jeu à la main et debout, les Australiens reprenaient la main sur une remise à l'intérieur pour Mitchell (72e, 38-36). Un nouveau coup de pied de Steyn semblait offrir la deuxième victoire de suite à l'Afrique du Sud (77e, 39-38), mais une dernière faute à près de 50m, offrait à l'arrière australien, Beale, auteur du premier essai du match, l'occasion de clôturer la rencontre. Il ne s'en privait pas, laissant aux Boks les larmes de la déception et la triste dernière place du Tri-Nations. Mais à force de ne jouer qu'une mi-temps, les hommes de Peter De Villiers ont fini par rester à quai.

Tournoi des Quatre Nations