Rokocoko Joe Nouvelle-Zélande 2009
L'exceptionnel ailier des Blacks Joe Rokocoko | AFP - Franck Fife

Giteau redevient 10, Rokocoko retrouve l'aile

Publié le , modifié le

Pour préparer le choc de la 4e journée du Tri-Nations samedi, les Néo-Zélandais (deux victoires) comme les Australiens (1 victoire) ont décidé de changer chacun deux joueurs par rapport à leur précédente sortie. Chez les Wallabies, la suspension de Cooper replace Matt Giteau à l'ouverture, Barnes passant au centre, tandis que Moore revient au talon. Chez les All Blacks, Cowan sera à la mêlée, Rokocoko retrouvant sa place à l'aile.

Il ne restera plus qu'une équipe invaincue. Désormais pratiquement hors course pour la victoire finale, l'Afrique du Sud assistera au choc entre les Australiens et les Néo-Zélandais samedi à Melbourne. Les deux équipes invaincues (après 2 matches pour les seconds, 1 seul pour les premiers) joueront le premier affrontement qui pourra, sans doute, dévoiler le nom du futur lauréat. Après deux impressionnantes victoires, les All Blacks peuvent frapper un énorme coup pour se diriger vers un 10e trophée en quinze éditions. Pour y parvenir, Graham Henry n'a pas fait dans le très surprenant. Le demi de mêlée Piri Weepu, arrivé tardivement en Australie suite à l'accouchement de son épouse, a été laissé sur le banc pour la titularisation de Jimmy Cowan. Quant à Joe Rokocoko, remis de sa blessure à une cuisse, il retrouve l'aile aux dépens de Rene Ranger, pourtant auteur de son premier essai lors de sa première titularisation, face aux Springboks. Le virevoltant trois-quarts aile honorera ainsi sa 64e sélection, devenant l'ailier le plus capé devant les légendaires John Kirwan et Jonah Lomu. Le pilier Tony Woodcock devrait lui rejoindre Greg Sommerville au rang de pilier All Black le plus capé (66 sélections). "Nous aurons besoin de toute notre expérience contre une très bonne équipe des Wallabies", a déclaré Henry.

Chez les Wallabies, le sélectionneur néo-zélandais Robbie Deans a également effectué deux changements par rapport au succès acquis contre les Sud-Africains le week-end passé. L'ouvreur Quade Cooper, suspendu pour plaquage dangereux sur Morne Steyn mais qui a fait appel, est remplacé numériquement par Berrick Barnes, lequel vient prendre place au centre aux côtés de Horne. Car Deans a privilégié un changement logique, en remettant Matt Giteau au poste d'ouvreur pour un beau duel annoncé avec Daniel Carter. En terme de stratèges, on ne peut pas faire beaucoup mieux... Stephen Moore, remis de sa fracture de la mâchoire, revient au poste de talonneur pour prendre la place de Saia Faingaa, avec également un beau duel en perspective avec Mealamu.

Après avoir chacun dépassé les trente points contre les Boks, l'équipe de Nouvelle-Zélande et l'équipe d'Australie doivent livrer un sommet. Une victoire des Wallabies relancerait totalement la compétition, un succès des Blacks accentuant leur domination à un peu plus d'un an de leur Coupe du monde à domicile.

Les équipes
Australie: Ashley Cooper - O'Connor, Horne, Barnes, Mitchell - (o) Giteau, (m) Genia - Pocock, Brown, Elsom (cap.) - Sharpe, Mumm - Ma'afu, Moore, Robinson.
Remplaçants: S. Faingaa, Slipper, Simmons, Hodgson, Burgess, A. Faingaa, Beale.
Sélectionneur: Robbie Deans

Nouvelle-Zélande: Muliaina, Jane, Smith, Nonu, Rokocoko - (o) Carter, (m) Cowan - McCaw (cap.), Read, Kaino - Donnelly, Thorn - O. Franks, Mealamu, Woodcock.
Remplaçants: Flynn, B. Franks, Whitelock, Vito, Weepu, Cruden, Dagg.
Sélectionneur: Graham Henry

Tournoi des Quatre Nations