Four Nations : l'Afrique du Sud trop forte pour l'Argentine

Four Nations : l'Afrique du Sud trop forte pour l'Argentine

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice dans le Rugby Championship (anciennement le Four Nations), l'Afrique du Sud n'a pas déçu. Les Springboks, auteurs de quatre essais, se sont imposés 37 à 15 face à l'Argentine. Les Pumas ont pourtant bien résisté avec deux essais inscrits mais les Sud-Africains ont pu faire la différence en comptant sur leur puissance, leur sérieux et l'inspiration de leur demi d'ouverture, Elton Jantjies.

En pleine confiance après les trois raclées infligées à la France durant la Tournée d'été, l'Afrique du Sud démarre le Rugby Championship avec le même visage : conquérant et emballant. Si la partie a mis près d'une demi-heure à se décanter, les Boks ont su se montrer patients pour faire plier de valeureux Argentins. La vista et la vision du jeu de l'ouvreur sud-af, Elton Jantjies, ont notamment été très précieuses.Il a parfaitement géré les moments chauds de son équipe après avoir passé ses premières pénalités sans problème (6-0, 20e), venant récompenser la domination des siens. Les Pumas ont alors subi petit à petit la puissance et la vitesse de leur adversaire.

Jantjies-Skosan, duo tranchant

Pourtant ce sont bien eux qui trouvé le chemin de l'en-but en premier. Et de quelle manière ! Profitant d'une récupération dans ses 22, l'Argentine a remonté le gonfle sur 80 mètres, pour inscrire le premier essai de la rencontre. C'est Tuculet qui faisait la différence en déposant plusieurs sud-africains avant de passer le cuir à Boffelli. Après avoir repiqué à l'intérieur, l'ailier tape un coup de pied à suivre face à trois Bocks pour Martin Landajo qui prend tout le monde vitesse pour aplatir (6-5, 33e). Cela aurait pu dérailler la machine sud-af, mais c'était sans compter sur le talent et l'inspiration de son superbe ouvreur. Sur une merveilleuse combinaison entre Jantjies et Skosan, l'ailier sud-africain reçoit le ballon à l'intérieur pour répondre immédiatement à l'Argentine (13-5, 37e). Une action qui allait définitivement débrider la rencontre et débloquer le jeu des Boks.

Alors qu'Elton Jantjies poursuivait son festival aux pieds, accentuant au fur et à mesure l'avance sud-africaine, Raymond Rhule sonnait le glas pour l'Argentine. Après avoir parfaitement fixé la défense adversaire, l'Afrique du Sud coulisse parfaitement vers l'extérieur puis renverse pour son ailier droit. Solide sur ses appuis, Rhule conclut sans problème (23-8, 54e). Si les Pumas n'avaient dit leur dernier mot, à l'image de ce joli essai collectif terminé par Boffelli (23-15, 59e), la supériorité sud-africaine était nette. D'ailleurs, Pieter-Steph Du Toit venait conclure la fête pour sa Nation avec un quatrième essai tout en puissance (37-15, 72e).

Presque jamais réellement inquiétée par l'Argentine, l'Afrique du Sud confirme son renouveau positif. Il faudra clairement compter sur elle bien que les All Blacks semblent tout simplement invincibles après leur démonstration contre l'Australie

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet