Tournée : la France corrige l'Argentine

Tournée : la France corrige l'Argentine

Publié le , modifié le

L'équipe de France de rugby s'est imposée 27-0 contre l'Argentine pour le deuxième et dernier test-match de sa tournée. Des essais signés Hugo Bonneval, Rémi Lamerat et Loann Goujon.

Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain en piteux état de Tucuman en Argentine. L’équipe de France, battue lors du premier match (19-30), a pris sa revanche en donnant une (petite) leçon à des Argentins méconnaissables (27-0). Le joueur du Stade Français Hugo Bonneval a inscrit le premier essai de la rencontre (39e), avant d’être imité par le futur Clermontois Rémi Lamerat (53e) et le Bordelais Loann Goujon (62e).

Rotation réussie pour Novès

Pour ce match, Guy Novès avait opéré sept changements. Uini Atonio a remplacé Rabah Slimani au poste de pilier gauche. Yoann Maestri, capitaine du soir, a suppléé William Demotte. Louis Picamoles a effectué son retour en numéro huit, déplaçant Kevin Gourdon en troisième ligne-aile au détriment de Raphael Lakafia. A la place de Jules Plisson, François Trinh-Duc a évolué à l’ouverture. Derrière, seul Djibril Camara a conservé sa place sur l’aile gauche. Rémi Lamerat et Gael Fickou ont formé la paire de centre. Hugo Bonneval, titularisé à l’arrière lors du premier match, s’est retrouvé sur l’aile pour remplacer Xavier Mignot, blessé avant le match. Maxime Médard a été aligné en 15. Des choix payants au vu du score.

Serin a mené la danse

S’il fallait retenir un joueur en particulier de ces deux matchs contre l’Argentine, le nom de Baptiste Serin s’impose quasi-immédiatement. Le demi de mêlée a parfaitement rythmé le jeu de l’équipe de France. Pour le premier essai, il a parfaitement servi, en sortie de mêlée, Hugo Bonneval. Son association avec François Trinh-Duc a été particulièrement intéressante. Ce dernier, auteur d'une belle percée à cinq mètres de l'en-but argentin avant de servir Lamerat à hauteur pour le second essai tricolore. Pour la troisième et ultime visite dans l'en-but des Pumas, on a retrouvé Baptiste Serin à la manoeuvre. Une passe courte pour lancer Loann Goujon dans l'intervalle entre deux défenseurs trop peu attentifs. 

Le XV de France de Guy Novès, privé pendant cette tournée des joueurs ayant participé aux demi-finales du Top 14 (Clermont, Toulon, Toulouse, Racing 92), ne ressemblera probablement pas aux XV vus lors de ces deux matchs. Mais plusieurs joueurs ont marqué des points, et sans doute l'esprit du sélectionneur.

La réaction de Guy Novès 

"Le projet, j'y crois. Dire que ce soir (samedi) on est rassuré... si demain on perd ce sera remis en question. On est tout simplement ravi, notamment d'avoir vu des joueurs confirmer leur potentiel. On était venu pour voir des joueurs. Là, des joueurs nous ont véritablement tapé dans l'oeil. Mais le haut niveau c'est se remettre en question en permanence. Des joueurs bons ou très bons aujourd'hui seront peut-être mauvais face à une opposition différente. Donc il faut rester humble et mesuré par rapport à ça. Mais il est certains que ces joueurs reviendront avec nous pour continuer la suite de l'aventure." (Déclarations via AFP)

Hugo Monier @hgo_mon