Toulouse ne dépensera pas un centime de plus

Publié le , modifié le

Guy Novès, le manager général du Stade Toulousain, a assuré que son club n'était pas disposé à dépenser plus pour faire venir Luke McAlister avant la fin de son contrat avec la fédération néo-zélandaise.

Guy Novès a fermement exclu l'éventualité de monnayer une arrivée anticipée de l'ancien All Black Luke McAlister dont le contrat court jusqu'à fin août avec la Fédération néo-zélandaise. "Nous ne dépenserons pas un centime de plus", a lancé le manager général du Stade Toulousain.

La Fédération néo-zélandaise a annoncé qu'elle demandait 35.000 euros pour laisser partir prématurément le demi d'ouverture international à Toulouse, où il a signé un contrat de trois ans. Non retenu par Graham Henry pour le prochain Tri-Nations, Luke McAlister a peu de chance de participer à la prochaine Coupe du monde. Il souhaite donc rejoindre les champions de France dans les deux prochaines semaines, et non après le Mondial comme prévu initialement. Le différend entre le joueur et sa Fédération est né lorsque l'ex-centre des All-Blacks a récemment manqué un entraînement avec sa formation de North Harbour, qui l'a exclu. "Nous ne sommes pas pressés et s'il ne doit venir que fin août nous attendrons", a assuré Guy Novès.

Julien Lamotte