Luke Burgess (Toulouse)
Luke Burgess (Toulouse) | REMY GABALDA / AFP

Toulouse-Montpellier, choc tronqué

Publié le , modifié le

L'absence forcée d'une douzaine d'internationaux fait du match entre le Stade Toulousain et le Montpellier Hérault Rugby une affiche au rabais alors qu'elle oppose le 3e au 4e du classement, ce vendredi soir à Ernest-Wallon. Les Languedociens ont un vrai coup à jouer sur une pelouse qui ne leur réussit pas depuis leur montée dans l'élite.

Toulouse peut vraiment s'estimer lésé par le France-Australie de samedi. Pour l'un des matches les plus importants de la saison -contre un concurrent direct, le Stade devra se passer d'une ribambelle d'internationaux qui garniront notamment les rangs du XV de France pour ce week-end de doublon. 

Elissalde: "délicat à aborder"

Toutes nationalités confondues, le club Rouge et Noir est privé de neuf éléments internationaux, sans compter les blessés, ce qui fait dire à son entraîneur des lignes arrières, Jean-Baptiste Elissalde, que la soirée s'annonce rude. "Nous commençons à être habitués à ce genre de week-end doublonné et délicat à aborder", explique l'ancien demi de mêlée international. "On essaie toujours de s'en sortir le mieux possible, mais un jour arrivera où on ne s'en sortira pas. Avec la présence à l'infirmerie du capitaine Thierry Dusautoir (genou), du deuxième ligne Patricio Albacete (oeil) ou encore de l'ouvreur Lionel Beauxis (voûte plantaire) et la suspension du talonneur Christopher Tolofua, JBE parle d'une quinzaine de joueurs indisponibles. Contre quatre Montpelliérains seulement.

Le talonneur sud-africain Botha, qui a manqué en raison d'une grippe les matches face au Stade Français et au Racing-Métro, sera de retour. Cette rentrée devrait permettre à Servat de retrouver son poste d'entraîneur. Autre retour attendu: celui du troisième ligne aile Nicolas après "une absence de huit à neuf semaines" en raison des douleurs récurrentes au genou gauche. En revanche le trois-quarts aile Donguy (cuisse), qui a joué un quart d'heure avec les Espoirs ce week-end, devrait prochainement passer des examens et sera indisponible.

Montpellier moins handicapé

Montpellier sera privé de ses internationaux Trinh-Duc et Ouedraogo et des Argentins Creevy et Figallo. Enfin, le troisième ligne aile Martin, victime d'une entorse à un genou face à Mont-de-Marsan (32-16), est absent pour plusieurs semaines, alors que le pilier géorgien Jgenti, touché à une épaule, est forfait. L'international argentin Fernandez évoluera à l'ouverture aux côtés de Paillaugue derrière un pack chamboulé, avec les titularisations de Privat, Tulou, Van Vuuren, Fakaté ou Bias, ménagés devant Mont-de-Marsan. L'international anglais Hape, remis d'une blessure à un genou, devrait retrouver sa place au centre. Le talonneur Géli (genou) et le pilier Leleimalefaga (avant-bras) prolongent leur convalescence.

Le demi de mêlée toulousain Jean-Marc Doussain, parti en stage la semaine dernière dans le groupe France élargi mais non retenu dans les 23, reconnaît que ce match de Top 14, revanche de la finale 2010-2011, s'annonce difficile. "On est tous en danger ce week-end, on va être mis sous pression, avec une équipe de Montpellier qui reste sur une grosse dynamique de cinq victoires (en Top 14-NDLR), qui est très costaude devant et qui derrière a des individualités d'un niveau excellent avec (Timoci) Nagusa, (Shontayne) Hape. Ce sera même un petit exploit de gagner ce match."