Delon Armitage et Jonny Wilkinson (Toulon)
Delon Armitage et Jonny Wilkinson ont fait le spectacle avec Toulon | GERARD JULIEN / AFP

Toulon régale aussi en HCup

Publié le , modifié le

Toulon impressionne sur tous les terrains et dans toutes les compétitions. Face à Montpellier en clôture de la première journée de la Coupe d'Europe (poule 6), le RCT n'a pas raté son entrée. Cinq essais synonymes de bonus offensif et une superbe victoire 37-16 qui lance parfaitement les Varois dans sa quête du Graal européen.

Toulon ne manque pas d'ambition. Prêt à jouer la gagne sur tous les tableaux, le RCT débutait dimanche sa campagne européenne. Pas face à des Anglais ou des Irlandais mais contre une vieille connaissance, Montpellier. Une rencontre 100 % Top 14 prometteuse d'autant que Montpellier était le premier à l'attaque. Ca n'allait pas durer. Dès que le RCT parvenait à apporter son dynamisme, sa force de frappe bien supérieure faisait la différence. A gauche des poteaux, Wilkinson plaçait un coup de pied rasant idéal. A la lutte avec Artu, Gunther parvenait à aplatir et marquait le premier essai du match (8-3, 16e). Si Wilko ne transformait pas, les espoirs du MHR venaient déjà d'en prendre un coup.

Botha en jambe

Quand le rouleau-compresseur varois se décide à envoyer du jeu, ça peut vite faire mal. Très en jambe, Bothan, Giteau et Delon Armitage donnaient des sueurs froides à Fabien Galthié. Ses joueurs craquaient une deuxième fois avant la pause. Tout partait d'une relance de feu de l'arrière Delon Armitage bien relayée par Martin. La conclusion magnifique était l'œuvre de Bakkies Botha après une feinte de passe qui trompait la défense héraultaise (15-3, 31e). "Wilko" se chargeait d'alourdir le score avec une transformation et une pénalité (18-3, 38e).

Toulon reçu cinq sur cinq

Le match prenait des allures de balade toulonnaise quand un décalage initié par Stephon Armitage aboutissait à un essai de …Delon Armitage. Le RCT avait passé en revue toute la ligne montpelliéraine avant d'envoyer Delon Armitage, seul sur son aile, aplatir (23-6, 47e). Sur l'action, Jonny Wilkinson sortait du terrain suite à une plaie à la tête. L'ouvreur anglais finissait par revenir mais Laporte changeait son pack pour tenter de prendre le bonus offensif avec un quatrième essai. Sur la touche, Mignoni boostait son équipe. Sur un lancement en touche propre, le RCT faisait voyager le ballon jusqu'à l'autre bout du terrain. En force, Armitage réalisait le doublé. Toulon tenait son bonus et Wilkinson sa transformation (30-8, 67e). Le travail accompli et les cinq points en poche, les Varois relâchaient leur emprise. A l'orgueil, Gorgodze inscrivait l'essai pour le MHR (30-16, 74e). Mais Toulon avait le dernier mot grâce à la puissance de Bastareaud (37-16, 79e). Cinq essais et cinq points, le RCT annonce la couleur.