Montpellier, Racing
. | SYLVAIN THOMAS / AFP

Une dernière journée riche en enjeux pour les qualifications

Publié le , modifié le

La 26e et dernière journée du Top 14 qui sera disputée dimanche, permettra d'attribuer le dernier billet direct pour les demi-finales, l'ultime ticket pour le Top 6 et de savoir qui aura l'avantage de jouer son barrage à domicile le week-end prochain. Ce sera le principal enjeu pour Montpellier, Toulon et le Racing 92. Mais ce ne sera pas le seul.

Des trois postulants,le mieux placé ne semble pas être le mieux classé (Montpellier, 2e avec 81 pts), mais plutôt Toulon (3e, 77 pts). Certes, les Héraultais n'ont besoin que d'une victoire pour valider leur billet pour les demi-finales, mais ils se déplace sur le terrain du Racing 92 (3e, 77 pts), qui doit lui aussi absolument l'emporter pour s'assurer au minimum un barrage à domicile.

Les Montpelliérais pourraient tout de même se contenter d'une défaite avec le point de bonus défensif si jamais Toulon ne glanait pas un succès bonifié face à Bordeaux-Bègles... Assurés a minima d'un barrage à domicile, ils enverront néanmoins leur meilleure formation à Colombes pour ce véritable "quart de finale" entre les deux finalistes européens (victoire en Challenge européen pour le MHR, défaite en Coupe d'Europe pour le Racing 92) et deux équipes les plus puissantes du Championnat.

6e place en jeu entre Castres et l'UBB

Le Racing 92, lui, a encore un petit espoir de rallier directement le dernier carré, mais il lui faudra pour cela l'emporter avec le point bonus offensif, priver Montpellier du bonus défensif et espérer que Toulon ne récolte pas cinq points face à l'UBB. Difficile, toujours sans Dan Carter mais avec Maxime Machenaud, rétabli de sa commotion cérébrale subie il y a trois semaines. Les Varois, qui peuvent aller directement en demi-finales tout comme... jouer un barrage à l'extérieur, devront eux faire le travail contre les Girondins, si possible en glanant le point de bonus offensif, et donc compter sur un revers montpelliérain. La première partie du contrat ne s'annonce néanmoins pas aisée, peut-être même davantage que la seconde, puisque Bordeaux-Bègles a encore quelque chose à jouer: la sixième place, la dernière qualificative pour la phase finale.

Mais l'UBB ne sera pas facile à manoeuvrer car il lui reste aussi un espoir de qualification en accrochant la 6e place. L'UBB (7e, 67 pts), devancé à la différence particulière par Castres (6e, 67 pts), doit cependant compter sur un petit miracle pour disputer la première phase finale de son Histoire. Il faut en effet d'abord gagner à Mayol, donc, face à des Toulonnais obligés de l'emporter, et espérer que Castres ne gagne pas face au Stade Français. Ou, si les Tarnais l'emportent, que ce soit sans le point de bonus offensif pendant qu'eux le prennent....

On voit bien l'interaction de la plupart des résultat de cette journée, pour ce qui concerne les positions des places qualificatives. C'est le cas aussi pour Toulouse (5e, 74 pts). Assuré de sa qualification, le Stade Toulousain (5e, 74 pts) peut encore espérer disputer son barrage à domicile. Mais il n'a pas son destin en main pour terminer quatrième (ou même troisième). Il lui faut en effet l'emporter à Grenoble et compter dans le même sur une défaite à la maison du Racing 92 ou de Toulon.... 

Christian Grégoire