Trois affiches du Top 14 pour débuter 2015

Trois affiches du Top 14 pour débuter 2015

Publié le , modifié le

Le Top 14 reprend l'année pied au plancher avec une 15e journée qui pourrait être lourde de conséquences. Avant l'affiche de prestige dimanche entre Clermont et Toulouse, en haut du classement, le Racing-Métro reçoit le tombeur de ténors, Bordeaux-Bègles, qui le suit à deux points. En bas de tableau, malheur au vaincu de Castres - La Rochelle, les deux derniers du championnat. Et l'attention sera portée sur le premier match de Jack White à la tête de Montpellier, visité par le RCT.

Racing-Métro - Bordeaux-Bègles, l'Europe en tête

Bordeaux-Bègles, c'est un peu la surprise de ce début de la première moitié de saison. Cinquième du championnat, en ayant accroché à son palmarès Clermont, Montpellier et le Racing à domicile, les hommes de Raphaël Ibanez lorgnent vers les premières places. A l'extérieur, ils viennent de ramener le bonus défensif d'Oyonnax et de Bayonne. Ce sera encore l'objectif à Colombes, pour la meilleure attaque du Top venue défier la deuxième meilleure défense. Le problème, c'est que l'UBBB n'a jamais gagné sur ce terrain en Top 14. Et le pack bordelais, dominateur ces derniers matches, va affronter l'un des plus forts de France, "une très grosse mêlée", selon Jean-Baptiste Poux, l'expérimenté pilier. "C'est notre problème: à l'extérieur, parfois on est passé totalement à travers, et sur les deux derniers déplacements, on n'était pas loin mais au final on ne gagne pas", ajoute-t-il sur le site internet du club. Ce mélange de méfiance et de confiance dans leur jeu, voilà ce qui inspire la crainte du côté des Franciliens: "Les Bordelais viennent chez nous pour faire un résultat, c'est sûr et certain", avertit l'ailier Adrien Planté. "Ils ont un triangle offensif très efficace derrière", complète Camille Gérondeau, le 3e ligne du Racing. Battu à Toulouse (15-9) avant le passage en 2015, les Racingmen n'ont pas le droit à l'erreur.

Castres - La Rochelle, gare aux maux de tête

Champion de France en 2013 et vice-champion de France en 2014, Castres a débuté son opération "maintien" en battant Montpellier, autre malade, (27-9) le 28 décembre. Mais ce succès appelle confirmation, d'autant plus que c'est La Rochelle qui se présente à Pierre-Antoine. Les deux équipes se suivent au classement, avec un point d'écart, dans cette zone peu enviable de la relégation. Laminé (41-16) à l'aller chez les Maritimes, les Castrais ont une belle revanche à prendre sur leur terrain, où le Racing et le Stade Français sont déjà venus s'imposer cette saison. Les Rochelais, toujours sans victoire en déplacement, restent sur un succès important contre Grenoble (19-15), mais il s'agit de leur seule victoire lors de leurs quatre derniers matches. "On va essayer de conserver cette dynamique positive", espère Julien Audy, le demi de mêlée rochelais. "Il faudra qu'on y aille sans pression." Patrice Collazo, l'un des entraîneurs des Maritimes, rappelle que même si "Castres est 14e du Top 14, cela reste un grand club et une grande équipe. Ramener quelque chose de Castres ne sera pas facile. Je veux qu'on se focalise sur ce que représente Castres, pas sur son classement." Le vaincu de ce match se fera certainement bien plus de soucis pour le reste de la saison.

Les deux néo-internationaux français, le Castrais Kockott et le Rochelais Atonio
Les deux néo-internationaux français, le Castrais Kockott et le Rochelais Atonio

Montpellier - Toulon, premier examen de White

Eviction de Fabien Galthié, arrivée de Jack White, Montpellier a vécu un entre deux fêtes très agité. Et l'entraîneur sud-africain a commis une première erreur, à l'issue de son premier entraînement avec ses nouvelles troupes, en expliquant que "jouer à Montauban, dans un  champ, devant cinq personnes et un chien, ça ne m'intéresse pas". Cette phrase a conduit le club héraultais à s'excuser deux jours après sur Twitter: "Jake White, (le président) Mohed Altrad et toute l'équipe du MHR présente ses excuses à l'Union Sportive Montalbanaise pour les propos tenus il y a 2  jours". La saillie était en outre fausse puisque Montauban, en ProD2, détient la 3e affluence cumulée du championnat derrière l'USAP et Pau. Derrière cet épiphénomène, l'entraîneur champion du monde en 2007 aura surtout à coeur de remettre son équipe sur de bons rails, elle qui n'a gagné qu'un de ses cinq derniers matches. Ironie de l'histoire, White fera ses débuts face au RCT, club dans lequel il avait ponctuellement officié en tant que consultant en 2008. Dans ce match entre anciens sélectionneurs, Bernard Laporte aura une forte envie de marquer son territoire, et de laver l'affront de la cuisante défaite concédée au Stade Français avant le jour de l'An (30-6). Il pourra d'ailleurs compter sur Juan Martin Hernandez, arrivé en début de semaine. Après ses expériences au Stade Français et au Racing-Métro, El Mago a posé ses valises sur la Rade, pour prendre son envol vers la Coupe du monde avec les Pumas.

Le talonneur toulonnais Guirado au contact du Montpellierain Ebersohn
Le talonneur toulonnais Guirado au contact du Montpellierain Ebersohn
Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze