Trinh-Duc, Guitoune, Ollivon : le XV de France compte ses blessés

Trinh-Duc, Guitoune, Ollivon : le XV de France compte ses blessés

Publié le , modifié le

Samedi noir pour le XV de France qui déplore les blessures de trois joueurs retenus pour les tests d’automne et d’un éventuel recours (Morgan Parra). Tibia fracturé, François Trinh-Duc devrait rater au moins trois mois de compétition. C’est un peu moins grave pour Sofiane Guitoune et Charles Ollivon, respectivement touché à l’ischio-jambier droit et victime d’une entorse des ligaments d’un genou.

Philippe Saint-André et son staff n’auraient pas pu passer un plus mauvais week-end. Le sélectionneur national et ses adjoints Yannick Bru et Patrice Lagisquet peuvent clairement regretter le forfait de François Trinh-Duc (27 ans) pour la tournée de novembre. Le demi d’ouverture de Montpellier évoluait à un très haut niveau depuis le début de saison et il postulait à une place de titulaire pour les rencontres face aux Fidji (8 novembre), à l’Australie (15 novembre) et à l’Argentine (22 novembre). Surtout en l’absence de Frédéric Michalak, absent de longue durée (blessé à l’épaule) et bientôt opéré.

Trinh-Duc après Michalak

Las, le Languedocien a été transféré à l'hôpital de Lapeyronie. Il sera opéré après sa fracture au tibia de la jambe droite lors de la rencontre contre Oyonnax. Il devrait être absent trois ou quatre mois et le club héraultais devrait se mettre à la recherche d'un joker médical.

Deuxième mauvaise nouvelle pour les Bleus, Sofiane Guitoune, est sorti du terrain vingt minutes à peine après son entrée en jeu face à Castres. L'ailier international de Bordeaux-Bègles (25 ans) souffre d'une blessure derrière la cuisse droite qui pourrait être une déchirure, selon son manager Raphaël Ibanez.

Déchirure pour Guitoune, entorse pour Ollivon

"Il a ressenti une douleur à l'ischio-jambier très rapidement. On l'a  sorti, on va faire des examens lundi mais il y a quelque chose au niveau musculaire, une suspicion de déchirure", a indiqué Ibanez à propos de son joueur. Guitoune, arrivé cet été en Gironde en provenance de Perpignan, faisait  partie des trente joueurs convoqués par le manager du XV de France pour le stage de trois jours qui s'est déroulé à Marcoussis fin septembre, en vue des tests de novembre. Il avait été éloigné des terrains pendant six mois la saison dernière  en raison d'une rupture du tendon d'Achille.

Autre coup dur pour l’équipe de France, la blessure du Bayonnais Charles Ollivon (21 ans). Le manager Patricio Noriega a annoncé que son numéro 8 souffrait d'une entorse des ligaments d'un genou. Son pied s'est bloqué sur le terrain et a tourné. Retenu lors du dernier stage du XV de France, le Basque n'a joué qu'un dizaine de minutes lors de la défaite à Lyon. Des examens vont en dire plus sur la blessure.

Parra: "Plus de force dans le bras"

Morgan Parra (25 ans) s’est également blessé ce samedi. Victime d'un plaquage à retardement à l'épaule, qui vaudra un carton jaune à son auteur, le Néo-Zélandais Jason Eaton, Parra a d’abord tenté de poursuivre le match opposant Clermont à La Rochelle. Mais le taulier de l’ASMCA a finalement dû quitter ses coéquipiers à la 31e minute de jeu, remplacé par Thierry Lacrampe. "Je n'avais plus de force dans le bras après, expliquera au micro de Rugby+ le demi de mêlée international interrogé sur le bord de la touche, à propos de ce choc à l'épaule droite. C'est peut-être un nerf... Jouer à 50%, ça ne sert à rien, je préfère que Thierry entre." Bien qu'il n'a pas été appelé pour le récent stage des Bleus à Marcoussis (PSA et son staff avaient préféré Rory Kockott et Sébastien Tillous Borde), Parra postule malgré tout pour les test-matches de novembre du XV de France. Cette blessure vient peut-être de contrecarrer ses ambitions de retour.

Grégory Jouin @GregoryJouin