Patricio Albacete Toulouse VS Section Paloise TOP14 2015
Patricio Albacete (Stade Toulousain) contré par la défense paloise | IROZ GAIZKA / AFP

Toulouse trébuche à Pau

Publié le , modifié le

Après 3 victoires en 3 matches, le Stade Toulousain a connu un coup d'arrêt, ce dimanche, à Pau, à l'occasion de la 4e journée de Top 14. Face à une Section Paloise dernière du classement, les Rouge et Noir ont déjoué et se sont inclinés 9 à 6. A la fin de la première mi-temps, les locaux étaient pourtant réduits à 13 mais les hommes d'Ugo Mola n'ont pas su en profiter. Ils se sont même fait refuser un essai. Un match à oublier pour les Toulousains.

Des fautes et peu d'occasions

Sur le papier, le Stade Toulousain partait favori. Et pour cause : Toulouse avait réalisé un sans faute depuis le début de la saison alors que les Palois, fraîchement promus, restaient, eux, sur une lourde défaite à Grenoble. Mais voilà, le scénario n'a pas été celui que les supporters toulousains espérait. Cela commençait par un essai refusé à Maxime Médard à la 18e minute en raison d'une passe en-avant de Flood. A la demi-heure de jeu, les Palois ouvraient  la marque sur une pénalité de Marquès (3-0 à la 34e). La Section Paloise écopait cependant de deux cartons jaunes et était donc réduite à 13 après les expulsions de King (36e) et Vunibaka (38e). A ce moment de la rencontre, il semblait indéniable que les Toulousains allaient en profiter pour crucifier leurs hôtes dont le jeu contenait pas mal de déchet. 

Malheureusement, le Stade Toulousain multipliait les fautes en seconde période tandis que les Palois tenaient bon. Un drop de Fernandez et une nouvelle pénalité de Marquès permettaient même aux locaux de mener 9 à 0 à l'heure de jeu. Il fallait attendre la 63e minute pour que les Rouge et Noir inscrivent leurs premiers points par l'intermédiaire de Flood (9-3). Ce dernier ajoutait trois points supplémentaires quelques minutes plus tard, redonnant ainsi un peu d'espoir aux siens. Les expulsions de Gray (72e) et de Lamboley (76e) n'allaient cependant pas permettre aux hommes d'Ugo Mola de concrétiser leurs espoirs. 

Les deux équipes se quittaient donc sur le score de 9 à 6 à l'issue d'un match fermé et peu emballant. Forte de cette victoire un peu inattendue, la Section Paloise s'extirpe de la zone rouge avant de se rendre à Clermont le week-end prochain. 

Déclarations

Damien Traille (arrière de Pau) : "Quand on a  vu l'engouement populaire, l'attente du public, on ne pouvait qu'être  transcendé. On avait vraiment envie de valider contre Toulouse notre première  victoire acquise contre Montpellier. On s'est pourtant compliqué la tâche, on  n'a pas eu de ballons, on a raté des pénalités, on a pris deux cartons jaunes.  Dans ces conditions, gagner contre Toulouse est un exploit !"

Thomas Bianchin (talonneur de Pau) : "On s'est rendu le match compliqué en  perdant beaucoup de ballons. Le gros point positif, outre la victoire, c'est  notre solidarité à 13 contre 15. On gagne sur la stratégie mise en place, la  volonté de ne pas se consumer de trop sur le jeu au sol pour conserver en  permanence une défense capable de les faire reculer."

Imanol Harinordoquy (3e ligne centre de Toulouse) : "On a joué à l'envers,  on ne s'est pas préparé à relever le défi physique proposé par les Palois. On a  fait des fautes, on a dominé en conquête mais on s'est fait renvoyer dans notre  camp. Cette défaite nous remet à notre place, on a besoin de ne pas être dans  une position aussi confortable que nous l'étions après les trois premières  victoires."

Grégory Lamboley (2e ligne de Toulouse) : "En mêlée, on était pas mal, en  touche aussi, mais on a été énormément sanctionné. Je trouve des décisions très  sévères, comme le carton jaune infligé à Gray. Ce n'est pas un coup d'arrêt  pour autant. On a essayé d'envoyer du jeu, on ne peut pas faire la fine bouche  malgré cette première défaite. On termine quand même avec 13 points ce bloc de  quatre matches."

Isabelle Trancoën