Poitrenaud (Toulouse) retient Lapeyre (Toulon) lors de la finale du Top 14 2012
Poitrenaud (Toulouse) retient Lapeyre (Toulon) lors de la finale du Top 14 2012 | MARTIN BUREAU / AFP

Toulouse-Toulon, choc en trompe-l'œil

Publié le , modifié le

La principale affiche de la 7e journée du Top 14 met au prise le Stade Toulousain au Rugby Club Toulonnais samedi soir (20h45) à Ernest-Wallon. Mais ce choc en rouge et noir sera dévalué par la mise au repos de nombreuses stars varoises, récompensées par Bernard Laporte après un début de saison fructueux (6 victoires en 6 matches). Les Stadistes partiront donc nettement favoris.

L'équipe "bis" de Toulon peut-elle réaliser l'exploit sur le terrain du champion de France en titre ? L'équation paraît bien difficile à résoudre pour les Provençaux qui viennent pourtant de réussir un début de saison quasi parfait (27 points sur 30). Toulouse attend de pied ferme son challenger numéro 1 (avec Clermont) pour le Bouclier de Brennus. Finaliste en juin dernier, le Ercété entend bien gravir cette saison la marche supplémentaire synonyme de Graal.

Frédéric Michalak (sur son retour à Toulouse): "J'ai beaucoup donné pour ce public et ce public m'a beaucoup donné aussi. Je serai content de voir les supporters toulousains. Oui ils m'ont déjà sifflé mais c'est la vie ! Il y a des hauts et des bas et je ne leur en veux pas du tout. C'est un public qui est habitué à avoir des résultats, des titres et qui, donc, laisse peu de place à la défaite. Et puis je savais que ce ne n'était que les sifflets de quelques personnes".

Mais pour cela, le staff dirigé par Bernard Laporte doit faire tourner son effectif au maximum afin d'arriver au printemps avec toutes ses forces vives. C'est pourquoi le déplacement sur les bords de la Garonne n'est pas primordial dans le tableau de marche des Méditerranéens.

Toulon avec les remplaçants

Le manager du RCT a donc accordé cinq jours de repos à quatorze de ses joueurs, les plus utilisés (Sheridan, Orioli, Hayman, Botha, Suta, Delon et Steffon Armitage, Masoe, Van Niekerk, Wilkinson, Giteau, Mermoz, Palisson, Martin). Certains prendront place sur le banc face à Toulouse.

Sur le terrain figureront des joueurs en manque de repères (Jenkins, Kennedy), de temps de jeu (Messina, Bastareaud, Lapeyre, Rooney) et plusieurs jeunes (Chiocci, Fresia, Mikautadze, Bruni) encadrés par la charnière Durand-Michalak. Le pilier Kubriashvili (genou) et le demi de mêlée Tillous-Borde (coude) retrouveront les terrains prochainement.

Toulouse encore privé de Botha

Beaucoup moins d'absents en revanche côté toulousain. Le talonneur Gary Botha, forfait avant le match contre Perpignan en raison de douleurs à sa cheville droite opérée fin 2011, sera une nouvelle fois absent. La durée de son indisponibilité n'a pas été précisée par le manager Guy Novès qui dit essayer "de ne pas prendre de risques avec les joueurs qui sont en voie de guérison pour pouvoir utiliser un maximum de joueurs un peu plus tard et permettre de mettre les cadres au repos".

Autres absents contre le RCT, Kakovin (adducteurs), Guillamon (dos), David (pubalgie), Beauxis (voûte plantaire). En revanche, Poitrenaud, qui a écourté l'entraînement lundi en raison d'une douleur à la cuisse gauche, et Fritz (repos) devraient retrouver leur place dans le groupe.