Leonardo Ghiraldini et Toulouse grimpent sur le podium du Top 14
Leonardo Ghiraldini et Toulouse grimpent sur le podium du Top 14 | DIARMID COURREGES / AFP

Toulouse sur le podium, Brive au plus mal

Publié le , modifié le

Toulouse s'est hissé sur le podium du Top 14 en s'imposant de justesse à Brive (19-22), dont l'horizon s'est assombri encore un peu plus, après sa cinquième défaite en cinq journées, samedi soir lors de la 5e journée de Top 14.

Après avoir atomisé le Stade Français (53-17) et frôlé l'exploit à Toulon (16-20), les hommes d'Ugo Mola ont confirmé leur renaissance après avoir manqué l'an dernier les phases finales pour la première fois depuis 41 ans. Grâce à ce succès en Corrèze, où ils n'avaient pas gagné depuis 2009, les Rouge et Noir grimpent à la troisième place (16 points) du championnat, derrière La Rochelle et Montpellier et montrent qu'il faudra certainement de nouveau compter sur eux en fin de saison. Le baroud d'honneur de Brive en fin de rencontre, qui a privé Toulouse du bonus et lui a permis de marquer son premier point de la saison, aura finalement été vain et les Corréziens sont toujours plus à l'agonie avant de croiser la route de Montpellier, Castres et Toulon lors des trois prochaines journées.

Opération portes ouvertes pour Brive

Déjà battu deux fois chez eux par La Rochelle et le Racing, ils avaient pourtant sonné la mobilisation générale pour cette rencontre, conscients qu'un cinquième revers en cinq journées hypothéquerait peut-être déjà leurs chances de maintien... Et le message avait été reçu par les joueurs, vu la férocité avec laquelle ils sont rentrés dans la rencontre, récoltant une pénalité dès la deuxième minute transformée par l'ancien Toulousain Samuel Marques. Sauf que les Corréziens - privés de Germain et de Koyamaibole - ont rapidement prolongé leur opération portes ouvertes en encaissant un premier essai de Leonardo Ghiraldini (10e, 3-5) après une belle combinaison en touche.

C'était ensuite au tour de Zack Holmes, servi en position de drop par Antoine Dupont mais qui manquait sa réception de balle, de transpercer toute la défense briviste pour aller derrière la ligne (34e). Maintenus à flot par deux autres pénalités de Marques (32e, 37e, 9-12), les Brivistes craquaient encore en deuxième période sur un troisième essai toulousain de Maxime Médard (54e) après un nouveau gros travail de Dupont. Sonnant enfin la révolte dans les dix dernières minutes, les Brivistes ont privé les Toulousains du bonus sur un essai de Mike Tadjer (72e, 22-19) et tout tenté pour renverser la rencontre dans un final haletant joué à quinze contre quatorze après le carton jaune infligé à David Roumieu. En vain.

Réactions :

Ugo Mola (entraîneur de Toulouse): "Le contexte du match, pour connaître les hommes d'ici, on savait que ça allait être très très compliqué. On n'est pas surpris du fonctionnement. Après ce qui est rageant c'est qu'à la 60e à 22-9 on est peut-être en mesure de se mettre un peu plus à l'abri. Après, bravo aux Brivistes d'avoir su les 20 dernières minutes nous mettre sous pression et d'avoir eu la balle de match. On a manqué cette balle de match à Toulon, eux la manquent contre nous".

Didier Casadéi (entraîneur des avants de Brive): "On a pris un point, on décolle enfin au classement. C'est ce qu'il faut retenir ce soir. L'équipe a été extraordinaire de volonté et les gars ont donné beaucoup de choses, ça doit nous servir pour la suite de la saison."

AFP