Gaël Fickou Jean-Marc Doussain Stade Toulousain
Gaël Fickou et Jean-Marc Doussain (Stade Toulousain) | PASCAL PAVANI / AFP

Toulouse se soigne à domicile

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain, qui reste sur deux défaites à l'extérieur, doit absolument gagner face à une équipe de Clermont en pleine confiance. l'autre choc de cette 5e journée du Top 14 mettra aux prises le RC Toulon et le Stade Français, respectivement 3e et 4e du classement.

Le retour à la maison des Rouge et Noir, qui pointent à la sixième place,  doit rimer avec victoire s'ils ne veulent pas décrocher du wagon de tête.  "On est en danger face à l'ASM. C'est un match à la maison et il faut  absolument gagner", martèle le troisième ligne Imanol Harinordoquy. Car les Toulousains sont en manque de points après deux journées qui ont  confirmé leurs difficultés loin de leurs bases. Dépassés à La Rochelle (37-25), ils se sont de nouveau inclinés à Brive  (26-19) où la mêlée, décimée par les blessures et les absences, a encore montré  de gros soucis. Un mauvais présage après une saison passée où ils ont dû  attendre la 19e journée pour arracher un succès à l'extérieur chez la lanterne  rouge Biarritz.

Guy Novès a donc sonné le tocsin pour qu'Ernest-Wallon, où Toulouse a battu  laborieusement Oyonnax (20-19) et étrillé Castres (35-6) cette saison, reste la  forteresse quasi-imprenable de l'an dernier où seul Montpellier avait réussi à  s'imposer. "Il est évident que quand vous recevez, il y a un objectif de résultat et  j'ai la sensation que les joueurs ont conscience de la tâche qui les attend. Il  suffit de regarder l'effectif clermontois pour se sentir en danger", a averti  le manager du géant aux dix-neuf Brennus mais privé de titres depuis deux ans.

'Faire un coup'

Mais Clermont, qui a réussi à faire oublier sa défaite (21-20) à domicile  face à Montpellier et a refait du stade Marcel-Michelin une place forte en  concassant le Racing-Métro (32-6) le week-end dernier, est bien décidé à  commettre un hold-up à Toulouse pour s'installer durablement en tête du Top 14  où les "Jaunards" sont à égalité avec Montpellier. Même si l'équipe a décidé de largement faire tourner et devrait être privée  des internationaux Morgan Parra, Sébastien Vahaamahina, Wesley Fofana et  Benjamin Kayser.

"On va essayer d'aller faire un coup là-bas. Est-ce qu'on en sera capable  je ne sais pas, mais on est habité par cette volonté-là", a assuré l'entraîneur  de Clermont Franck Azéma qui reste "vigilant" et est conscient que lorsque  Toulouse "a besoin de prendre des points", elle "est efficace, redoutable..." "On y va avec de l'ambition", a confirmé l'arrière clermontois  Jean-Marcellin Buttin. "Ils auront certainement un peu plus de pression que  nous sur les épaules. Ils seront revanchards et ça promet une belle  empoignade." Les Toulousains sont prévenus.

Toulon décimé mais décidé

En plus des trois joueurs retenus pour le  Rugby Championship (Botha, Habana, Fernandez Lobbe), le club varois doit faire face à  une petite cascade de blessures surtout en deuxième ligne avec le forfait de  Jocelino Suta, après s'être écrasé le doigt par une altère lors d'une séance,  et l'absence d'Ali Williams (épaule). En 3e ligne, Gerhard Vosloo (cuisse) doit  renoncer alors que Virgile Bruni (commotion) réintègre le groupe. Au niveau de  la charnière, le demi de mêlée Sébastien Tillous-Borde (déchirure à la cuisse)  et le demi d'ouverture Matt Giteau (adducteurs), trop justes, doivent à nouveau  déclarer forfait. Le troisième ligne Mamuka Gorgodze(genou) et l'arrière Leigh  Halfpenny (adducteurs) doivent encore patienter. Bref le RCT est amoindri mais la richesse de son effectif peut tout de même lui permettre d'attendre le Stade Français dans une relative sérénité. "Toutes les équipes ne sont pas là par hasard et le Stade Français a le  potentiel pour finir dans les six premiers. Ce qui est important, c'est d'être  nous-mêmes", déclarait Bernard Laporte en préambule à ce choc.

Le club francilien, qui compte le même nombre de points que Toulon au classement (13), peut quant à lui compter sur un effectif quasiment au complet. Le staff devrait  cependant ménager Sergio Parisse, victime d'une béquille contre Bayonne samedi  (34-29). L'international italien devrait être remplacé au poste de N.8 par  Raphaël Lakafia, de retour après une entorse à la cheville. Manque également à  l'appel l'ailier Digby Ioane, touché à une cheville contre Bayonne mais, quantativement, ces deux forfaits sont des piqûres de moustiques par rapport à l'épidémie qui a frappé Toulon. 

Julien Lamotte