Gillian Galan (Stade Toulousain)
Gillian Gallan (Stade Toulousain) | JOSE JORDAN - AFP

Toulouse s'amuse, Perpignan se reprend

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain, qui a inscrit 8 essais s'est aisément imposé avec le bonus offensif à domicile devant Agen (62-13) lors du derby de la Garonne de la 4e journée du Top 14. L'Usap, qui a battu Bayonne 18-13, respire mieux après ce premier succès de la saison. Castres a rapporté un bon match nul (20-20) de Charléty même si le Stade Français a égalisé dans les derniers instants. Grenoble a écrasé Mont-de-Marsan 52-7.

Le Stade Toulousain a déroulé face à l'équipe bis d'Agen ce samedi à Ernest-Wallon (62-13). Les hommes de Guy Novès ont inscrit 8 essais, régalant leur public. Grâce à cette 31e victoire de rang à domicile en Top 14, sa troisième cette saison, Toulouse reste calé dans le peloton de tête du championnat, tandis qu'Agen qui s'est incliné pour la quatrième fois de rang peut déjà s'inquiéter pour son avenir. Vincent Clerc est le seul joueur de son équipe à avoir marqué deux essais, la botte de McAlister faisant le reste (22 points) devant les 15 000 supporters rouge et noir.

Castres a manqué de peu de créer la sensation en concédant finalement le match nul (20-20) à Paris.Le Stade Français aligne ainsi un troisième match consécutif sans victoire, son premier faux-pas à domicile après les revers enregistrés à Bayonne et à Grenoble, et pointe à une peu reluisante 11e place au classement.

Les deux équipes se sont finalement neutralisées au terme d'un match sans saveur, aucune des deux équipes n'ayant apporté sur le terrain le petit supplément d'âme nécessaire pour l'emporter devant les 3000 spectateurs présents. C'est Doumayrou qui a sauvé les siens en marquant l'essai décisif (76e). Un essai non transformé par Dupuy pourtant auteur de 15 points. Cabannes a marqué l'essai tarnais, Kockott inscrivant quatre pénalités.

Grenoble détruit Mont-de-Marsan

Grenoble a envoyé un nouveau signal dans la lutte pour le maintien en remportant une éclatante victoire (52-7) face au second promu, Mont-de-Marsan, dont le compteur reste bloqué à zéro point. Les Landais ont raté leur entame en encaissant quatre essais de Laurent Bouchet (2), Jonathan Pélissié et Nigel Hunt et en récoltant deux cartons jaunes en 30 minutes de jeu.

Malgré un essai collectif, le cauchemar montois continuait: trois nouveaux essais de Hunt, Joaquin Tuculet et Albertus Buckle et un carton rouge pour le talonneur Joan Caudullo. Les Grenoblois signent ainsi un troisième succès et un premier bonus offensif qui pourrait être important à l'heure de faire les calculs en fin de saison. Les 10 000 personnes présentes à Lesdiguières ont savouré.

Marc Delpoux (manageur de Perpignan): "Je suis à la fois soulagé et inquiet. Soulagé, car on a su mettre de la vitesse, franchir plusieurs fois le rideau adverse, afficher un très bonne conquête pendant 60 minutes et s'imposer. Inquiet parce que notre problème au poste de pilier droit nous a handicapés en fin de rencontre".

Devant 11 559 spectateurs, Perpignan a signé son premier succès de la saison (18-13) face à Bayonne, qui ne compte qu'une victoire en quatre journées avant les prochaines réceptions du Racing et du Stade Toulousain.

Le pied de l'ouvreur gallois James Hook (18 pts) a permis aux Catalans de venir à bout du puissant pack bayonnais (un essai de pénalité). L'Aviron se console avec le point du bonus défensif.