Toulouse fait tomber La Rochelle et prend la tête, Clermont s'amuse à Agen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Yoann Huget (Toulouse) contre La Rochelle
Yoann Huget (Toulouse) contre La Rochelle en Top 14 le 27 février 2021 | XAVIER LEOTY / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'exploit de ce samedi est pour Toulouse. Le Stade Toulousain s'est imposé sur le terrain de la Rochelle (11-14), qui n'était plus tombé dans son Stade Marcel-Deflandre depuis deux ans. Les hommes d'Ugo Mola prennent la tête du classement et font un joli pas vers la qualification directe pour les demi-finales. Clermont s'était aisément imposé plus tôt à Agen.

• Toulouse fait tomber l'imprenable Deflandre

Le choc tant attendu entre les deux Stade, La Rochelle et Toulouse n'a pas atteint les sommets de jeu escomptés. Mais pour ce qui est de l'enjeu, la rencontre a offert un duel tactique au couteau et une victoire au finish pour les Toulousains, vainqueurs 11-14 samedi. Il n'y a ainsi plus d'équipe invaincue à domicile cette saison, alors que les Rochelais ne s'étaient plus inclinés à la maison depuis près de deux ans. Le 24 mars 2019, le bourreau s'appelait déjà Toulouse. Les joueurs d'Ugo Mola prennent au passage la tête du classement à leurs victimes du soir.

Malgré l'absence de leur bouillant public, les locaux ont longtemps pensé pouvoir prolonger cette série d'invincibilité grâce à une défense de fer, la meilleure du Top 14 cette saison. Toulouse a attendu pour se créer des munitions et est même rentré aux vestiaires fanny (8-0 à la mi-temps). Mais l'équipe de Haute-Garonne n'est pas la plus efficace du Top 14 en fin de match cette saison sans raison.

A 15 contre 14 suite au carton jaune reçu par le deuxième ligne WIll Skelton à la 69e minute, Toulouse a finalement trouvé la solution sur un coup de pied millimétré de Zack Holmes et une course rageuse de Yoann Huget, plus prompt que son homologue international français Geoffrey Doumayrou (74').

Déjà moins fringant la semaine dernière contre le Stade français, battu sans la manière (16-11), La Rochelle n'a cette fois pas pu sauver les meubles face à un adversaire direct pour le titre, qui a globalement dominé les débats. Malgré les absences de ses internationaux français, le Stade toulousain relève lui la tête après sa défaite à Lyon et marque les esprits avant d'éventuellement recroiser la route des Rochelais en phase finale, sur la route du Brennus.

• Clermont s'est baladé chez la lanterne rouge Agen

Plus tôt dans la journée, Clermont avait consolidé sa quatrième place à la faveur d'un succès bonifié sans vrai surprise chez la lanterne rouge, Agen (52-16), en match en retard de la 16e journée. Pour leur première sortie depuis l'officialisation du départ anticipé, à la fin de la saison, de leur entraîneur Franck Azéma, les Auvergnats ont été accrochés une mi-temps avant de dérouler dans le puissant sillage d'un Alivereti Raka très actif.

Après avoir marqué le coup au coeur de l'hiver, ils se rapprochent sans faire de bruit du podium, à trois points du Racing 92, et prennent leurs aises pour la qualification en phases finales, avec 12 longueurs d'avance sur le septième, Lyon.

Sans avoir démérité, comme la semaine précédente contre Montpellier, les Agenais portent de leur côté à 17 leur triste record de défaites consécutives depuis le début du championnat.

Avec AFP