Toulouse et l'UBB en jambes pour la timide reprise du rugby français

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Florian fritz toulouse rugby
Le Toulousain Florian Fritz, ballon en main. | NICOLAS TUCAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le rugby français reprend timidement ce vendredi, dans un contexte assombri par la résurgence des cas de Covid-19. Toulouse et Bordeaux-Bègles, guidés par Thomas Ramos et Matthieu Jalibert, font respecter la hiérarchie face à un club de Pro D2.

La jauge de spectateurs est maintenue à 5.000 personnes jusqu'à fin octobre, avec possibilité de dérogations préfectorales. Le Stade Français et Carcassonne (D2) ont dû annuler leurs matchs amicaux respectifs, après la découverte de cas positifs dans leurs effectifs... Le rugby professionnel français espérait un meilleur contexte économique et sportif pour son retour sur le terrain, à trois semaines de la reprise du Top 14 et de la Pro D2.

La reprise est particulière. Le protocole est stricte, les stades sont pour le moment seulement parsemés de spectateurs. L'infirmerie est, elle, parsemée de joueurs. L'essentiel pour les entraîneurs était de pouvoir jouer sans voir les infirmeries se remplir après cinq longs mois sans matches. Mais des blessés sont recensés après cette première journée. Toulon fait match nul (38-38) contre Grenoble en ménagant ses trois stars du pack (le champion du monde sud-africain Eben Etzebeth, le capitaine du XV de France Charles Ollivon et Sergio Parisse), a vu deux de ses demis internationaux se blesser sans gravité.

 L'ouvreur Anthony Belleau est blessé au dos, il a été remplacé prématurément par Louis Carbonel. De son côté, le demi de mêlée Baptiste Serin,  blessé au genou, a terminé la rencontre en boitant. Toulouse s'est évité ce risque en laissant au repos la charnière N.1 du XV de France, composée d'Antoine Dupont et de Romain Ntamack. Ce qui a permis à Thomas Ramos de s'illustrer en tant que buteur face à Béziers, vieille gloire du championnat dépassée dans l'Hérault (43-21).

Leader du Top 14 avant l'arrêt définitif de la saison, Bordeaux-Bègles a également surclassé un illustre club de D2, Biarritz (48-12). L'ouvreur Matthieu Jalibert, N.2 derrière Ntamack dans la liste du sélectionneur Fabien Galthié, s'est montré à son avantage dans la gestion du jeu. La menace du Covid-19 pèse toujours comme une épée de Damoclès au-dessus des clubs. Deux membres de l'effectif d'Oyonnax Rugby ont ainsi été testés positifs et le match que devait disputer leur équipe à Nevers, autre équipe de ProD2, le 20 août a été annulé, a annoncé vendredi le club de l'Ain.

Résultats des premiers matches préparatoires vendredi

A Béziers, Béziers (D2) - Toulouse 21-43

A Hyères, Toulon - Grenoble (D2) 38-38

A Montauban, Montauban (D2) - Colomiers (D2) 17-33

A Tulle, Brive - Valence-Romans (D2) 36-12

A Agen, Agen - Castres 5-7

A Biarritz, Biarritz (D2) - Bordeaux-Bègles 12-48

A Lourdes, Bayonne - Pau 19-33

AFP