Toulouse enfonce Castres

Toulouse enfonce Castres

Publié le , modifié le

Très solide, le Stade Toulousain a dominé le Castres Olympique lors de la 2e journée du Top 14, infligeant au vice-champion de France sa deuxième défaite en autant de matchs (35-6). Grâce à ce succès, les Rouge et Noir sont leaders provisoires du championnat.

Poussif pour son entrée en lice dans le Top 14 avec une victoire peu convaincante face à Oyonnax (20-19), le Stade Toulousain a très nettement accéléré la cadence face au C.O. Bien en place défensivement, les hommes de Guy Noves ont même parfois retrouvé l'allant offensif qui a fait jadis la fierté des Rouge et Noir. Dans la foulée féline de l'insaisissable Gaël Fickou, les trois-quarts se sont amusés et la charbière Doussain-Flood a montré une belle connivence. 

Fickou régale

En face, Castres a confirmé le retard à l'allumage. Défaits en ouverture par le Stade Français (22-25), les Tarnais sont de nouveau apparus empruntés malgré le retour de Kockott à l'ouverture. La pluie, qui s'est abattue en masse sur la pelouse d'Ernest Walllon, n'a certes pas aidé mais les locaux ont su mieux s'adapter aux conditions, à l'image de Fickou, auteur d'un essai de grande classe après un une-deux avec Huget (10-3, 22e). Le même Huget se voyait refuser, assez injustement a priori, le deuxième essai haut-garonnais (35e) mais ce n'était que partie remise. 

Dès la reprise, les Stadistes assommaient définitivement les Castrais grâce à deux essais signés Doussain (44e) et de Médard (48e). Les absences de McAllister, Dusautoir et Maestri, dans les rangs toulousains étaient oubliées et il ne restait plus qu'à contrôler la fin de match. Si ce n'était un carton rouge infligé à Ramos pour un coup de pied (66e), Toulouse s'acquittait parfaitement de la tâche et s'offrait même, à quelques minutes de la fin, l'essai du bonus grâce au jeune demi de mêlée Sébastien Bézy, 22 ans et à peine entré en jeu à la place de Doussain (35-6, 76e). 

Déclarations : 

Florian Fritz (trois quart centre du Stade Toulousain): "On espérait ce  résultat même si on savait que l'on avait face à nous une belle équipe de  Castres. On a été constant tout au long du match. On a subi, parfois, mais sans  jamais craquer. On a réalisé un très bon match. On avait péché en défense le  week-end dernier face à Oyonnax mais on a bossé ce secteur toute la semaine à  l'entraînement et cela a porté ses fruits. Ce point de bonus est une bonne  chose car dans ce championnat tous les points vont compter".

Julien Lamotte