Maxime Médard (Toulouse)
Maxime Médard (Toulouse) | MICHEL VIALA

Toulouse déjà sous pression

Publié le , modifié le

Défait en ouverture de la saison de Top 14 par Bordeaux-Bègles, le Stade toulousain voudra enclencher la marche avant à domicile face à Bayonne, seul leader du championnat, lors de la 2e journée.

Oyonnax - Clermont: Pour le premier match de Top 14 à Charles-Mathon,  Oyonnax s'attaque à un ogre. L'USO reste sur une série de 23 matches sans  défaite à domicile mais il faudra un exploit pour la préserver. Car, vainqueur  sans éclats mais avec réalisme de Biarritz (22-18) en ouverture de la saison,  Clermont voudra montrer les progrès dans son jeu, notamment dans l'animation  offensive. Et sans doute les Jaunards voudront venger leur défaite en match  amical fin juillet face aux Haut-Bugistes (23-14), avec une première période  catastrophique (20-0).
   
Biarritz - Montpellier: Les deux formations sont en quête de points pour  réellement lancer leur saison. Défait à Aguiléra par Clermont samedi dernier,  le BO a l'occasion de se rattraper avant d'enchaîner deux déplacements. Mais la  tâche est ardue face à Montpellier qui reste sur un nul frustrant contre Toulon  (22-22) après avoir affiché de belles promesses offensives.
   
Castres - Grenoble: Le CO, champion de France en titre, n'a pas démérité en  ouverture contre l'Usap à Aimé-Giral, mais a tout de même débuté par une courte  défaite (26-23). Pour sa première de la saison à Pierre-Antoine, marquée par un  hommage au mécène emblématique Pierre Fabre décédé en juillet, le CO voudra  briller. D'autant plus que Grenoble s'avance avec une équipe remaniée par  rapport à celle victorieuse du Stade français (19-16) samedi dernier. Les  Isérois auront peut-être la tête ailleurs, au vu de leur programme difficile  avec la réception de Toulon et un déplacement à Perpignan.
   
Perpignan - Stade français: Après une entrée en matière probante face à  Castres, l'Usap de Camille Lopez voudra poursuivre sur sa lancée face au Stade  français. Les Catalans seront sans doute encouragés par le faible rendement à  l'extérieur des Parisiens, déjà dos au mur après leur défaite à Grenoble. En  effet, les hommes de Gonzalo Quesada voudront engranger avant de recevoir  Biarritz dans leur Jean-Bouin rénové.

Toulouse - Bayonne: La pression est sur les épaules du Stade toulousain,  pour ses premiers pas de la saison à Ernest-Wallon. Les Rouge et noir, qui ont  volontairement écourté leur préparation, sont encore en rodage, comme en  témoignent les nombreuses approximations lors de leur défaite à Bordeaux.  Surtout, se profile à l'horizon un déplacement épicé à Clermont lors de la 3e  journée. Avec ces paramètres en tête, les hommes de Guy Novès savent qu'il  serait de bon ton de glaner le maximum de points face à Bayonne. Mais les  hommes de Christophe Deylaud, ancienne figure emblématique de Toulouse,  viennent avec des arguments en poche et une position de leader héritée d'une  belle copie face à Oyonnax (39-11). Déjà en place offensivement, avec un pack  solide, l'Aviron pourrait réaliser un joli coup de poker pour conserver sa  place.
   
Brive - Bordeaux-Bègles: La fête serait parfaite pour le CAB si les  retrouvailles d'Amédée-Domenech avec le Top 14 pouvait s'agrémenter d'une  victoire. Les Brivistes se présentent en confiance après une prestation solide  face au Racing-Métro, à qui ils ont longtemps tenu tête avant de s'incliner  (19-14). Performants en mêlée fermée, les Corréziens vont sans doute livrer un  rude combat à l'UBB. Qui a aussi quelques arguments à revendre après son succès  contre Toulouse, marqué par 26 points au pied de la recrue Pierre Bernard, en  verve face aux poteaux. Gare aussi à l'ailier fidjien Metuisela Talebula,  visiblement déjà en jambes.

AFP