Castres - Toulouse
Le Castrais Karena Wihongi face à la défense toulousaine | AFP - REMY GABALDA

Toulouse-Castres, déjà un goût de rachat

Publié le , modifié le

L'un s'est imposé en ouverture du Top 14, l'autre s'est incliné, mais pour Toulouse comme Castres qui s'affrontent vendredi (20h45) à Ernest-Wallon lors de la 2e journée, il s'agira avant tout de présenter un autre visage pour enclencher une dynamique positive.

"Il y a eu du laxisme de notre part que je n'ai toujours pas digéré",  assène ainsi Guy Novès, chagrin de la pénible victoire de ses Rouge et Noir  (20-19) contre Oyonnax samedi dernier. Face au CO, vice-champion de France, le manager toulousain attend un net  redressement dans le contenu, sous peine de subir une désillusion qui pourrait  être coûteuse avant de se déplacer deux fois.

"Si on est dans cet état de léthargie affiché le week-end dernier, on va  prendre 30 points c'est une évidence", appuie encore Novès. Déjà pris dans une cascade de blessures, au moins le manager pourra compter  sur son ouvreur et buteur Toby Flood, auteur de tous les points de l'équipe le  week-end passé et donc visiblement en jambes. Et les internationaux Maxime  Médard et Florian Fritz devraient faire leur retour.

"La magnifique réaction du CO"

Il faudra en effet endiguer la probable "magnifique réaction" du CO, dixit  Novès. Les Tarnais ont en effet débuté par une défaite "à domicile" contre le  Stade Français (25-22), lors d'un match organisé à Béziers en raison des  travaux à Pierre-Antoine. Dans un championnat où chaque point perdu à la maison  compte double, ils tenteront sûrement de grappiller un petit quelque chose à Toulouse pour se rattraper.

"Il faut être beaucoup plus déterminés, concentrés et agressifs que ce  qu'on a été contre le Stade Français, exhorte l'entraîneur castrais David  Darricarrère. On a manqué de détermination, notamment quand on a eu le ballon." Malmenés en mêlée samedi dernier, les Castrais voudront aussi se racheter en conquête. Et effacer l'amertume d'un revers concédé à la sirène en créant un  petit exploit: le CO n'a jamais gagné en Top 14 à Toulouse contre les Rouge et Noir.

AFP