Thomas Domingo plaqué par Alexandre Menini
Thomas Domingo plaqué par Alexandre Menini | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Toulon vient à bout de Clermont

Publié le , modifié le

Toulon s'est imposé face à Clermont (27-19) samedi à Nice dans le match au sommet de la 12e journée du Top 14, au terme d'une rencontre qui a tenu toutes ses promesses en matière d'engagement et d'intensité. Grâce à ce succès, forgé sur l'organisation collective, le RCT reprend les commandes d'un championnat qui reste malgré tout très ouvert.

Dans un match de haut niveau et d'une rare intensité, les Toulonnais ont inscrit trois essais grâce notamment à un doublé de David Smith (14, 73) et au talent de Maxime Mermoz, auteur d'un essai (37) et de deux passes décisives. Le champion de France en titre a pourtant eu du mal à distancer des  Clermontois accrocheurs, qui n'ont cédé qu'à la 73e minute. Alors que les équipes n'étaient séparées que d'un point (20-19), une percée rageuse de Steffon Armitage, bien relayé par Smith, a débouché sur l'essai de  l'ailier néo-Zélandais, servi par une remise intérieur de Mermoz.

Un carton jaune de Bonnaire deux minutes plus tard a anéanti les chances de l'ASM de décrocher le bonus défensif. Dans cette rencontre menée tambour battant, c'est Toulon qui a pris l'avantage le premier sur un turnover admirablement négocié après moins d'un quart d'heure de jeu.

Chassé-croisé en 2e période

Tout part d'un ballon gratté au sol par Menini. Le jeu se développe grand côté et permet de décaler Mermoz, qui sprinte sur quarante mètres pour servir  son ailier Smith à deux mètres de la ligne sous la pression de Buttin. Clermont remet la main sur le ballon peu avant la demi-heure de jeu et signe une première alerte avec une percée de Lee relayée par Radosavljevic repris de justesse par Menini. Cinq minutes plus tard, Lee franchissait la  ligne sur une action initiée par Stanley et bonifiée par un slalom de James  (10-8, 31e).
En réponse, Mermoz concrétisait un bon travail de ses avants sur une passe allongée de Tillous-Borde. Malgré une dernière ruade de l'ASM, le RCT basculait  à la pause avec un avantage significatif (17-8). A la reprise, le RCT déjouait, permettant Clermont de repasser en tête sur une percée de Stanley et un essai de Rougerie en bout de ligne. Mais la pénalité de Sanchez et l'essai de D. Smith scellait le sort de la partie. 

Christian Grégoire