Rory Kockott (Castres Olympique)
Rory Kockott (Castres Olympique) | RAYMOND ROIG / AFP

Toulon tombe à Castres

Publié le , modifié le

Castres s'est imposé à l'arraché (25-20) face au leader Toulon, vendredi en match avancé de la 19e journée du Top 14. Dominés en première période, sans pouvoir mettre la main sur le ballon, les Varois ont toujours couru après le score, et leur réaction de fin de match n'a pas suffi.

Depuis l'instauration de la poule unique, le RC.Toulon n'avait jamais pu gagner à Castres. Cette saison, fort de son statut de leader et alignant une équipe extrêmement performante, il pensait bien pouvoir y parvenir. Encore manqué. Pour n'avoir pas su conserver les ballons qu'ils ont eu ni prendre l'initiative du jeu, ils se sont laisser dicter la rencontre par des Castrais entreprenants, avec à la baguette un Kockott, excellent organisateur qui de surcroît a fait la différence au pied.

Plombé par deux cartons jaunes en première période pour Andrew Sheridan (24e minute) et Sébastien Bruno (40e), le RCT a été dépassé par l'allant et l'envie des Tarnais, qui ont été rapidement récompensés par un essai de Romain Martial (14e). Les buteurs castrais Rory Kockott et Rémi Talès ont fait le reste et permis aux Castrais d'accrocher un nouveau grand nom à leur tableau de chasse à domicile cette saison, après Clermont ou le Racing-Métro.

Côté Toulonnais, rien n'a fonctionné comme prévu en première période, dans des températures proches de zéro. Outre les deux exclusions temporaires, les hommes de Bernard Laporte ont vu Jonny Wilkinson rater une pénalité à sa portée (26e) et leur capitaine Joe Van Niekerk rester de longues secondes au sol, sonné, avant de sortir quelques minutes sur saignement. L'Australien Matt Giteau a bien tenté de ranimer la flamme avec une percée plein axe stoppée à quelques mètres de l'en-but castrais, mais Toulon n'est pas parvenu à obtenir mieux qu'une pénalité, transformée par Wilkinson.

Au repos, les locaux menaient de 10 points (19-9) et ont profité de leur supériorité numérique en début de seconde période pour creuser l'écart en profitant de l'indsicipline toulonnaise pour prendre les points. Wilkinson lui a répondu par un drop (48e) et une nouvelle pénalité (50e) pour ramener Toulon à portée d'essai (22-15), avant que l'ouvreur castrais Rémi Talès ne réussisse un joli drop (63e) pour redonner de l'air aux siens.

Matt Giteau a entretenu l'espoir en plongeant dans l'en-but à la 68e minute, au terme d'un mouvement collectif des Varois, mais Jonny Wilkinson a raté la transformation. Et l'essai de l'espoir devenait seulement l'essai du bonus défensif pour les Rouge et Noir. Nénamoins, malgré cette défaite, Toulon reste leader

Christian Grégoire