Tuisova Toulon
Josua Tuisova durant le match La Rochelle-Toulon. | XAVIER LEOTY / AFP

Toulon revient en forme pour affronter les Saracens

Publié le , modifié le

Après un été chaotique, Toulon a retrouvé ses vertus à point nommé pour partir à la reconquête de la Coupe d'Europe. Pour cette première journée, les hommes de Mourad Boudjellal affrontent les Saracens, champions d'Europe en titre cet après-midi (16h15) à Mayol.

Après un début de saison où ils ont alterné le bon et le moins bon, les Toulonnais sont enfin lancés dans cette saison 2016/2017. "Il vaut mieux attaquer la Coupe d'Europe avec la série de matches qu'on vient de faire plutôt que d'être sur la phase descendante", glisse notamment Charles Ollivon, le troisième ligne du RCT. Le joueur est justement l'un des artisans du réveil du club qui a battu trois gros sur quatre en Top 14 (Toulouse, Clermont et Montpellier, pour une défaite au Racing) avant de se présenter face aux terribles "Sarries".

Les souci loin derrière

Les crises de nerfs du début de saison sont oubliées, Diego Dominguez tient son groupe en mains et se réjouit d'attaquer l'Europe par la face Nord. "Il n'y a pas mieux que de débuter contre le champion à la maison", assure le manager des triples champions d'Europe (2013, 2014 et 2015). Et la raclée reçue l'an passé aux Wasps (32-6) pour son entrée dans la Coupe d'Europe doit servir de leçon au RCT. "Cela ne nous avait pas éliminé mais pas loin", se souvient Guilhem Guirado, qui se rappelle également que Toulon s'était qualifié "au courage" mais en ratant la première place de la poule. Avant de perdre dès les quarts face au Racing.

D'autant que le club "monte crescendo" selon les propos du talonneur des Rouge et Noir. "On commence à se retrouver par rapport au début de saison qui a été difficile pour tout le monde. La Coupe d'Europe, c'est encore un niveau supérieur. Si on fait les erreurs qu'on a pu faire ces dernières semaines, on pourrait le payer très cher."

Retours de Nonu, Habana, Vermeulen

En plus de mieux jouer, Toulon commence aussi à regarnir son effectif, déplumé par les blessures et les sélections. Contre les Saracens, Dominguez récupère Ma'a Nonu, Bryan Habana et son capitaine Duane Vermeulen. Mathieu Bastareaud revient aussi dans le groupe mais pas comme titulaire.

Ces retours qui donnent de la puissance à la mêlée toulonnaise ne pouvaient pas mieux tomber puisque la défense est le point fort de l'équipe de Watford. En championnat d'Angleterre, les Saracens concasse leurs adversaires et ont repris la tête en marchant sur les Wasps (30-14).

Dominguez s'attend donc à "un match aux couteaux", mais comme l'Italo-Argentin a annoncé l'objectif Édimbourg, il va falloir assurer dans un Mayol qui devrait retrouver ses décibels des plus grandes après-midi.

Marine Couturier @Marine_Ctrier