David Smith (RC Toulon)
David Smith (RC Toulon) | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Toulon régale Mayol

Publié le , modifié le

Le Rugby Club Toulonnais a pris la tête du Top 14 ce samedi soir en dominant nettement Bordeaux-Bègles (42-12) dans un stade Mayol plein comme un oeuf (14 000 spectateurs). Les Varois ont inscrit cinq essais contre aucun à leurs adversaires girondins qui n'ont tenu qu'une mi-temps avant de craquer face à la puissance de feu des Rouge et Noir. Le Ercété prend la tête du classement avec un point d'avance sur le Biarritz Olympique.

Pourtant bien entrés dans la partie grâce à une pénalité réussie d'Emmanuel Saubusse en début de rencontre (0-3, 4e), les Girondins ont ensuite subi la loi de Varois bien décidés à ne pas rater leur première représentation à domicile. C'est d'abord David Smith qui est allé à l'essai, profitant d'une chandelle mal réceptionnée par l'ailier Thierry Brana. Un essai transformé par Jonny Wilkinson (7-3, 11e) qui ne sera resté que vingt minutes sur le terrain.

Bonne rentrée de Michalak

L'Anglais, blessé, a dû céder sa place à Frédéric Michalak, l'international français faisant ainsi ses débuts à l'ouverture sous le maillot de Toulon. Avec succès en passant deux pénalités (24e, 29e) tombées à point pour répondre à la précision d'Emmanuel Saubusse, auteur de trois nouveaux points entre temps (18e). Score à la pause : 13-6 en faveur de Toulon. Maladroits et imprécis en début de deuxième période, les hommes de Bernard Laporte ont d'abord encaissé trois nouveaux points (Saubusse, 53e, 13-9) avant de se reprendre par Delon Armitage, prompt à récupérer un coup de pied à suivre de Matt Giteau (20-9, 55e).

Puis la machine toulonnaise, lancée, s'est avérée inarrêtable avec un doublé de Maxime Mermoz (60e, 65e) et le premier essai en rouge et noir de Mathieu Bastareaud (71e). Les deux pénalités supplémentaires passées par Emmanuel Saubusse dans le deuxième acte n'auront rien changé (53e, 58e). Toulon s'est largement imposé 42-12 avec cinq essais à zéro. Avec quatre victoires en quatre journées, dont deux bonifiées, les Toulonnais sont en tête du championnat tandis que l'Union Bordeaux-Bègles redescend à la douzième place.