James O'Connor, Sexton, Australie
Le trois quart australien James O'Connor évite Sexton | WILLIAM WEST / AFP

Toulon poursuit son mercato 4 étoiles

Publié le , modifié le

Après le Géorgien Mamuka Gorgodze et les internationaux gallois Ian Evans et Leigh Halfpenny, Toulon poursuit son recrutement haut de gamme en s'octroyant les services du polyvalent et talentueux trois-quart wallaby James O'Connor (44 sélections).

Halfpenny, Mitchell, Giteau, Habana et donc O'Connor. La potentielle ligne de trois quart du RCT la saison prochaine a de quoi faire trembler. Renvoyé par la fédération australienne suite à des écarts de conduite répétés en dehors du terrain, l'international australien James O'Connor, 23 ans et 44 sélections au compteur a rejoint la Rade après un passage aux London Irish."Contrairement a ce qui a pu être dit, O'Connor sera bien à Toulon le 1er  juillet. Pour une année, et plus si affinité", a commenté le président du club varois Mourad Boudjellal. L'ancien joueur de la Western Force et des Melbourne Rebels peut jouer arrière, ailier ou ouvreur, sans oublier de bonnes qualités de buteur. Un renfort de poids.

La situation est en revanche toujours confuse autour du cas de Rory  Kockott, demi de mêlée de Castres. "Il a signé un pré-contrat de 3 ans avec  nous. S'il souhaite se désengager, il y a un mode d'emploi à respecter", a  martelé jeudi Mourad Boudjellal au sujet du joueur sud-africain qui aurait  accepté une prolongation à Castres. Au rayon des départs, le président toulonnais a également tenu à clarifier  certains points: "Je rappelle que Pierrick Gunther a encore deux ans de  contrat, Felsina et Palisson un an. Ils ne peuvent pas partir du jour au  lendemain". Enfin, concernant le cas Virgile Bruni, qui s'est engagé pour trois saisons  avec Perpignan, Mourad Boudjellal a précisé qu'il pourrait "réexaminer son cas".

Jerome Carrere