Toulon pour confirmer face à Bayonne

Toulon pour confirmer face à Bayonne

Publié le , modifié le

Après avoir assurer l'essentiel en quarts de finale de la Coupe d'Europe, Toulon revient aux exigences domestiques vendredi face à Bayonne, en match avancé de la 17e journée de Top 14. L'occasion pour les champions de France, qui n'ont perdu qu'une seule fois à Mayol, de poursuivre dans leur spirale positive, pour demeurer aux avant-postes du championnat.

Les deux défaites consécutives, contre le Stade français  décembre, puis Montpellier début janvier, ne semblent déjà plus qu'un mauvais souvenir pour les Toulonnais. Remobilisés, ils ont d'abord sonné la charge contre le Racing-Métro en Top 14 avant d'écraser l'Ulster puis Llanelli  pour se qualifier en quarts de finale de Coupe d'Europe.

Éviter le relâchement

Les Varois s'étaient fixés un objectif de quatre victoires sur quatre (Racing, Ulster, Scarlets, Bayonne); il ne leur reste donc plus qu'à faire un bon résultat ce vendredi pour continuer leur parcours. Indiscutablement, à domicile, et dans cette configuration où il faut prendre des points, il sont évidemment largement favoris. Mais ils ont eu tendance à se relâcher après les grosses échéances cette saison. Et le risque demeure après cette parenthèse européenne qui a demandé beaucoup d'énergie physique et mentale. Autant de raison de prendre la rencontre avec sérieux, d'autant qu'ils seront privés de leur maître à jouer Matt Giteau  (opéré) et de leur métronome Leigh Halfpenny (en sélection), ainsi que des internationaux français Menini, Guirado, Taofifenua, Tillous-Borde, Bastareaud et de l'Italien Castrogiovanni retenu également avec sa sélection.

L'Aviron veut y croire

Dixième au classement, et loin d'être encore sauvé, Bayonne entretient l'espoir secret de pouvoir profiter de cette période d'après-Europe et des absences au RCT: "On a rien à perdre, eux ont l'obligation de gagner. On a une équipe humble. Mais je n'ai aucun doute sur le fait qu'on est capable de gagner ce match, estime de son côté Patricio Noriega l'entraîneur bayonnais. L'Aviron devra toutefois réussir un sans faute pour espérer battre Toulon . Et  ce en dépit de ses blessés, notamment Blair Stewart, son demi d'ouverture et meilleur réalisateur cette saison (95 points). Ce ne sera donc pas si simple.

Christian Grégoire