Castres Toulons
Le Toulonnais Pierrick Gunther | AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Toulon passe le test castrais

Publié le , modifié le

Après leur lourde défaite sur la pelouse de l'Union Bordeaux-Bègles il y a deux semaines (41-0), les Toulonnais, leader du Top 14, se sont relancés le week-end dernier en dominant facilement Montpellier (51-6). Ils tenteront d'enchaîner en terres castraises, inhospitalières cette saison. Une fois seulement des visiteurs s'y sont imposés, les Toulousains (18-16) le 31 décembre dernier.

Toujours leader du Top 14 avec six points d'avance sur son dauphin Clermont, Toulon tentera de faire tomber une place forte du rugby cette saison, Castres, 4e au classement, qui a gagné 7 de ses 8 matches joués à domicile. Le RCT, qui vient de prolonger son pilier gauche anglais Andrew Sheridan (33 ans, 40 sélections) jusqu'en juin 2015, sera privé de nombreux internationaux, comme c'était le cas lors de leur cuisante défaite face à l'UBB il y a 15 jours. Bernard Laporte devra composer sans les Bleus Suta, Michalak et Bastareaud, sans le Gallois Jenkins, ainsi que les géorgiens Kubriashvili (pilier) et Mikautadze (seconde ligne). A ces absences s'ajoute celle du troisième-ligne argentin Fernandez-Lobbe, absent un mois et  demi suite à un éclatement de la rate contre Montpellier. Il pourrait être remplacé dans le groupe par Gunther. Côté retours, sont espérés les centres Mermoz (très incertain car grippé) et Messina (dos). L'arrière Delon Armitage est lui toujours  suspendu.

Des Castrais diminués

Les Castrais, quatrièmes, avec Montpellier et Grenoble sur leurs talons, doivent impérativement s'imposer à domicile pour maintenir leur rang et jouer leur match de barrage chez eux en fin de saison. Mais ils seront eux aussi diminués, privés de leurs sélectionnés (Claassen, Samson et Evans et Babillot en moins de 20 ans) en plus de leurs nombreux blessés (Dulin, Tekori et Andreu). Castres devra aussi se passer des troisième ligne Caballero, touché à un genou à Biarritz, et de Wannenburg, opéré d'une épaule et absent jusqu'à la fin de la saison. Le Sud-Africain  Jooste, transfuge de Leicester et joker médical du CO, fera en revanche son  apparition dans le groupe. Non retenu en sélection pour Angleterre-France et  mis au repos au Pays basque, le pilier Forestier devrait renforcer une mêlée singulièrement amoindrie, tout comme le talonneur Bonello et l'ailier Lakafia.