Josua Tuisova
Josua Tuisova, auteur du deuxième essai de Toulon | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Toulon ne craint pas le doublon

Publié le , modifié le

En marge du Tournoi des Six Nations, le Top 14 continue et Toulon profite de sa victoire sur Brive (44-15) pour prendre la tête du championnat aux dépens du Racing 92 qui défie Castres ce samedi soir. Les joueurs de Bernard Laporte ont inscrits six essais, contre deux pour Brive, et empochent le bonus offensif.

Il fut un temps où le Tournoi des Six Nations amputait le RCT d'une grande partie de son effectif et où il faisait bon de jouer les Varois pendant les doublons. Ce temps est révolu, au moins pour cette année, et Brive en a fait l'amère expérience en encaissant pas moins de six essais, par Tuisova, Armitage, Taofifeuna, Taylor, Mitchell (plus un essai de pénalité). Avec deux matches de plus, Toulon est désormais leader du Top 14.

Une semaine après avoir broyé Oyonnax sur un score similaire (44-13), le RCT a douché les espoirs de Brive (7e). La machine a bien digéré la défaite à Bordeaux. Pourtant, cette rencontre ressemblait à tout sauf à un match facile. Jusqu'au dernier moment, l'opposition entre Varois et Corréziens était incertaine. Les pluies diluviennes tombées sur Mayol, et le fort vent, rendaient le terrain difficilement praticable. Cela n'a perturbé des Toulonnais bien en jambes. Si les Corréziens ont résisté une grosse demie-heure, la domination des Toulonnais s'est ensuite faite clairement ressentir. Et elle se traduisait en toute fin de première période, juste après la sirène, sur une action confuse. Sur un avantage dans les 22 mètres brivistes, Taylor montait une grande quille. Perturbé par le vent, Germain ratait la balle et permettait à l'arrière anglais Delon Armitage, bien placé, de récupérer le ballon (40) Cet essai a fait très mal au CAB puisque derrière, les Corréziens subissaient la dure loi de Toulon qui basculait avec douze points d'avance (22-10); 

La deuxième période devenait alors plus facile pour le RCT, alors que les Brivistes étaient emportés par la tourment rouge et noire. Le deuxième ligne Romain Taofifenua, l'international néo-zélandais Tom Taylor et l'ailier australien Drew Mitchell aplatissaient chacun leur tour. Ajoutez à cela une belle réussite du buteur Pélisisé (16 pts) et Toulons signait un succès logique.