Toulon: Mourad Boudjellal promet "beaucoup de bouleversements" pour la saison prochaine

Publié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Mourad Boudjellal.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Mourad Boudjellal, le président du RCT, s'est prêté à l'exercice des questions-réponses sur le facebook de son club. Sans langue de bois, il a expliqué que l'intersaison serait particulièrement agitée: "On arrive à la fin d'un cycle. Il faut savoir accepter les choses. L'envie de regagner est très forte. Mais pour le faire, on est bien conscient qu'il faudra faire abstraction de tout sentiment, et uniquement de la raison et de l'ambition. Il y aura beaucoup de départs, beaucoup d'arrivées, pour être encore plus fort." Et il compte bien conserver encore longtemps son capitaine, Mathieu Bastareaud.

"On arrive à la fin d'un cycle. Il faut savoir accepter les choses. L'envie de regagner est très forte. Mais pour le faire, on est bien conscient qu'il faudra faire abstraction de tout sentiment, et uniquement de la raison et de l'ambition. Il y aura beaucoup de départs, beaucoup d'arrivées, pour être encore plus fort." Les mots sont simples, tranchants. Comme à son habitude, Mourad Boudjellal ne prend pas la parole pour rien. 

S'il espère une fin de saison plus positive, il ne se fait pas d'illusions: "Le premier objectif, c'est de se maintenir en Top 14. Si par hasard, dans les matches qui arrivent on arrivait à tuer les chats noirs, on aurait d'autres objectifs. IL ne faut pas se tromper de combat. C'est d'abord derrière qu'il faut regarder. On n'a pas perdu espoir de regarder devant. On doit terminer 1er d'un championnat à 3."

Bastareaud en pilier du RCT au-delà du terrain

Le président du RCT ne s'affranchit pas de responsabilités dans ces résultats: "On est habité par le doute. On a eu beaucoup de blessés, on a peut-être aussi un problème de complémentarité, et d'adaptation au rugby de demain." Mais s'il y a un joueur qui ne devrait pas quitter la Rade, c'est son capitaine, Mathieu Bastareaud: "Mathieu Bastareaud pourrait partir et prolonger en même temps. Cela fait longtemps qu'il m'a demandé de pouvoir faire une pige ailleurs. S'il le fait, ma condition, c'est que je veux qu'il prolonge en même temps. Il est sous contrat jusqu'en 2021. Il a peut-être un avenir qui va au-delà du joueur."