Drew Mitchell
Drew Mitchell sous le maillot de Toulon | BERTRAND LANGLOIS - AFP

Toulon-Montpellier: 43-10

Publié le , modifié le

Face à une équipe montpelliéraine qui tarde encore à trouver la bonne carburation, Toulon n’a pas fait de détail en s’imposant 43-10. Le RCT empoche le bonus et est leader provisoire du Top 14.

L’an dernier, Montpellier était reparti de Toulon avec une valise pleine (51-6). Si les joueurs de Fabien Galthié ont fait  (un peu) mieux cette année, le carton toulonnais va encore laisser des traces dans l’effectif du MHR. Le RCT réussit son retour aux affaires internes après un tournant européen négocié à la perfection.

Le match tarde à prendre son envol. La première demi-heure est une véritable guerre de tranchée entre deux équipes à l’aise dans les rucks. Le duel épique entre Botha et Gorgodze est le symbole d’une première période où l’engagement prend le pas sur le jeu. Les envolées se font rares et après une demi-heure de jeu, les buteurs se chargent d’alimenter la marque (9-3 après une pénalité de Wilkinson).

Hamilton plombe Montpellier

Il faut un festival de Delon Armitage qui se défait de quatre défenseurs pour percer dans l’axe pour voir enfin Toulon en bonne position. Le jeu rebondit et Hayman sert Juan Smith pour le premier essai du match. (16-3, 34e). Ce premier tournant sera suivi immédiatement par un second : le carton jaune de Jim Hamilton (37e). Durant ces 10 minutes, le RCT va faire l’écart. D’abord par David Smith. L’ailier néo-zélandais profite d’une belle action collective pour aller marquer en bout de ligne. Et ensuite par Jean-Charles Orioli tout en puissance suite à un maul toulonnais. Avant la 50e minute, le score est de 31-3 en faveur des joueurs de Bernard Laporte.

Cinq essais pour le RCT

A ce moment-là du match, Toulon a le bonus en poche mais un relâchement coupable va permettre à Gorgodze de réduite la marque et surtout de priver son adversaire du bonus offensif. Pour un moment seulement, dans la foulée Drew Mitchell intercepte et va inscrire son premier essai dans le Top 14 (38-10, 55e). Dans la fin de match, Montpellier s'évertue à ne pas sombrer complètement malgré le nouveau carton jaune récolté par Olivier. Mais en toute fin de rencontre, Stefon Armitage résiste au retour de Bérard pour inscrire le cinquième essai toulonnais 43-10. Oui Toulon est prêt pour la seconde moitié du championnat.