Toulon/Stade Français
Toulon-Stade Français | Gérard Julien

Toulon domine le Stade Français

Publié le , modifié le

Toulon a étrillé le Stade Français (34-8), bonus offensif à la clé, et enchaîné un troisième résultat positif, samedi lors du dernier match de la 5e journée de Top 14. Du coup, le RCT se replace de façon intéressante, en remontant en 5e position quand les Parisiens, qui restaient également sur un nul et une victoire, rétrogradent au 11e rang.

Avec cinq essais inscrits et trois autres refusés, l'équipe toulonnaise n'a pas fait de détails face à une équipe parisienne sans réaction et vite dépassée par les événements. Les Varois ont montré de belles dispositions d'entrée de jeu. Ainsi, sur la réception du coup d'envoi, Warwick voyait son dégagement au pied contré par Jocelino Suta qui aplatissait sans opposition. Alors que le RCT courait après un essai depuis trois matchs, il ne lui aura fallu que trente secondes pour combler cette carence. Contrairement à leurs dernières sorties, les Varois ont su appuyer sur l'accélérateur pour se mettre à l'abri avant la pause.

Le mérite en revient à une troisième ligne Armitage-Missoup-Tawake omniprésente, à la domination du cinq de devant en mêlée fermée et aux jambes de feu de David Smith. L'ailier néo-zélandais s'est offert un doublé en première période. Il marquait son premier essai au terme d'une action à plusieurs temps de jeu et deux renversements, puis le deuxième en interceptant une passe entre Warwick et Briatte. A la pause, avec 19 points d'avance (24-5), les Toulonnais avaient déjà rempli leur contrat, bonus offensif en prime.

En deuxième période, l'arrière Rooney mettait les siens à l'abri sur un bon service de Smith venu dans la ligne (34-8, 56e). Ensuite, les Toulonnais se sont surtout appliqués à dérouler en faisant tourner leur effectif dans une partie qui baissait d'intensité, alors que les Parisiens ne trouvaient pas de solutions.