Toulon Montpellier Wilkinson Gorgodze 12 2010
Jonny Wilkinson à l'attaque de la ligne | AFP - Anne-Christine Poujoulat

Toulon domine Agen

Publié le , modifié le

Toulon s'est emparé de la 3e place du Top 14 grâce à une victoire nette et sans bavures à Agen (34-12) avec le bonus offensif, mardi en match en retard de la 10e journée. Pourtant réduits à 13 pour deux cartons jaunes en fin de rencontre, les hommes de Bernard Laporte ont aisément dominé dans la gestion du jeu inscrivant 4 essais, face à des Agenais décevants.

Bernard Laporte (entraîneur de Toulon):  "Je ne sais pas si on a vu le grand Toulon, mais un bon Toulon. Déplacer le jeu, ne pas rendre rapidement le ballon, c'était notre but. On l'a bien fait, bravo à eux. L'objectif était de gagner. Je leur ai dit +soyons ambitieux, allons chercher ce point de bonus+. Bravo à eux.

On attendait mieux à Armandie des Lot-et-Garonnais, qui avaient bien débuté leur championnat, et qui semblent désormais, à mi-parcours, accuser le coup. Il n'y eut pas de round d'observation entre deux équipes conscientes de l'enjeu de cette rencontre, reportée début novembre en raison des intempéries. Ainsi, le match était commencé depuis seulement trois minutes et les Toulonnais menaient déjà, après un  bel essai de Lovobalavu, servi en bout de ligne. Jonny Wilkinson, qui la veille  avait annoncé la fin de sa carrière internationale, manquait sa première  transformation de la soirée, mais allait se rattraper avec plusieurs pénalités.

Agen trop maladroit...

Agen réagissait un court instant avant de tomber dans un festival de fautes  et de hors-jeux, incapable de répondre au rythme imposé par les hommes de  Bernard Laporte. A ce petit jeu, "Wilkinson enquillait les pénalités et Toulon menait 14 à 6 à la 23e minute, après trois tirs au but réussi. Malgré les huées du public, l'ancien Toulonnais Conrad Barnard avait passé entre temps deux pénalités pour réduire le score. Mais après une belle conquête en touche de Schofield, à quelques mètres de  l'en-but agenais, Tawake était servi en bout de ligne et le 3e ligne aplatissait en force pour donner une avance confortable au RCT (19-6, 38e). Avant qu'Armitage ne se mette à la faute, pour offrir trois nouveaux points à Barnard juste avant la pause (19-9).

Christian Lanta (entraîneur d'Agen):
"On savait qu'on allait s'attaquer ce soir à un niveau auquel on n'avait jamais été  confronté. On a touché au très haut niveau. Toulon avait mis la barre très  haute, félicitations aux Toulonnais. Mais on n'a pas honte de notre  performance. On a donné ce qu'on devait donner. On va travailler sur ce match.  C'est un match qui est porteur. Mais cela montre notre difficulté à tenir la  vitesse et l'intensité. On a été débordé ce soir par Toulon. Cela ne va pas  arrêter notre dynamique".

Le RCT s'installait dès l'entame de 2e période dans le camp lot-et-garonnais et au terme d'une belle attaque, Wilkinson, côté gauche, adressait la dernière passe à Senatore qui s'y reprenait à deux fois pour aplatir. Pour la 3e fois de la soirée, Wilkinson manquait la transformation (24-9, 46). Une pénalité plus tard de part et d'autre, Wilkinson cédait sa place à Bastareaud, sous l'ovation du public. L'Australien Giteau passait à l'ouverture et gardait le fil dans l'animation pour un dernier quart d'heure qui permettait à Toulon de confirmer une victoire logique, et d'inscrire un 4e essai en puissance par Mikautadze. Les Rouge et Noir signait un succès mérité, au vu de leur prestation, et précieux puisqu'il leur permettait de monter sur le podium,

francetv sport @francetvsport