Clermont - Toulon
Les Clermontois Hines et Paulo arrêtent le Toulonnais Masoe | MAXPPP - THIERRY LARET

Toulon-Clermont, vrai choc et fausses doublures

Publié le , modifié le

Seule équipe à avoir suivi le rythme de Toulon, Clermont vient défier les Varois au stade Vélodrome pour clôturer la 24e journée du Top 14, ce soir. Qualifiés la semaine dernière pour les demi-finales de la H Cup, les deux formations, engagées dans le sprint final de fin de saison, ne présenteront pas leur équipe-type. Mais ces deux ténors ont un effectif suffisamment grand pour aligner tout de même pléthore d'internationaux. En jeu: l'assurance de faire partie des deux premiers du Top 14. Un peu plus tôt, l'USAP tentera de garder l'espoir d'accrocher l'Europe en recevant Biarritz.

Vous remplacez Mathieu Bastareaud par Maxime Mermoz, Napolioni Nalaga par Julien Malzieu, Simon Shaw par Danie Rossouw, Brock James par David Skrela. Avec les effectifs pléthoriques et de qualité, Toulon et Clermont disposent de solutions de remplacement séduisantes à l'heure de s'affronter. Pour ne pas tirer sur les organismes dans l'optique du sprint final, et pour laisser souffler des joueurs qui ont déjà beaucoup donné, il y aura des rotations. Une semaine après leur qualification pour les demi-finales de Coupe d'Europe, Bernard Laporte et Vern Cotter jouent donc aux chaises-musicales pour ce choc au sommet. Deux points seulement séparent les deux au classement, et Toulouse demeure à portée pour s'emparer au dernier moment d'une des deux premières places, qualificatives pour les demi-finales sans passer par les barrages. C'est donc bien l'enjeu de ce match qui aura pour écrin un stade Vélodrome de Marseille en travaux, amputé de 20 000 places. Personne ne sera donc à son top, mais le piment ne manquera pas.

A Toulon, Bernard Laporte n'alignera pas une équipe amoindrie. Le manageur a laissé sur le pont les frères Armitage, Botha, Fernandez-Lobbe, Hayman, Masoe, Sheridan, Bastareaud, Giteau, Palisson, Tillous-Borde ou encore Jonny Wilkinson. Pas question pour lui de galvauder une rencontre qui peut lui offrir presque définitivement la première place de la saison régulière. Et en vue des matches couperets successifs jusqu'à l'issue de la saison, Danie Rossouw aura un rôle majeur. Arrivé en cours de saison, le Sud-Africain devrait rapidement reformer, avec Bakkies Botha, une deuxième ligne Springbok destructrice qui pourrait devenir la nouvelle terreur en France comme en Europe. Arrivé cette semaine en Auvergne en tant que joker médical, le All Black Mike Delany est déjà qualifié et il sera du voyage pour suppléer Brock James, toujours blessé et qui avait été remplacé en Coupe d'Europe par Ludovic Radosavljevic à l'ouverture.

Avec Bonnaire, Nalaga, Rougerie, Zirakashvili, Kayser et James sur le flanc, les Jaunards ne disposeront pas de toutes leurs forces vives. Avec moins d'un essai encaissé par match à domicile, et près de 40 points inscrits, le RCT part favori pour conserver la tête d'un classement qu'il occupe depuis 16 journées.