Toulon Clermont Mermoz Kayser
Clermontois et Toulonnais favoris pour se retrouver en finale | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Toulon-Clermont, match à enjeux

Publié le , modifié le

Cet après-midi à 16h15, Toulon affronte Clermont au stade Vélodrome de Marseille dans le match de clôture de la 20e journée de Top 14. Au-delà du simple choc entre deux cadors du championnat, ce match s'annonce capital dans la course à la qualification directe pour les demi-finales. D'autant qu'à une semaine du quart de finale contre le Racing 92 en Coupe d'Europe, les Varois pourraient être tentés de ménager leurs efforts. A leurs risques et périls...

C’est ce qu’on pourrait appeler un quitte ou double. Avec cinq petits points d’écart entre le leader Clermont (66 points) et son adversaire du jour (61 points), une défaite coûterait très cher à l'un comme à l'autre à six journées de la fin de la saison régulière. Clermont prendrait le risque de voir se rapprocher dangereusement la meute des poursuivants tandis qu'une victoire en terre sudiste leur ouvrirait encore davantage les portes des demi-finales. De leur côté, les Toulonnais sont presque interdits de défaite si ils veulent garder leur destin entre leurs mains et éviter les barrages.

Les Toulonnais justement ont fait le plein de confiance le week-end dernier en s'imposant sur le fil face au Racing 92 dans un match délocalisé à Lille. Avant de retrouver à nouveau cette équipe dans une semaine pour le quart de finale de Coupe d'Europe, ce match contre l'ASM revêt des airs de tests pour un Bernard Laporte soucieux de tester l'ensemble de son effectif : "Je leur ai dis que certains joueurs ont prouvé contre le Racing qu’ils avaient leur place et que les absents ce jour-là devront être bons dimanche contre Clermont s’ils veulent être du 1/4 de finale européen contre le Racing 92 le 10 avril."

Toulon en favori

Au petit jeu de l'avantage psychologique, les Varois, véritables bête noire des Clermontois lors des grands rendez-vous, ont eu la bonne idée de l'emporter largement (9-35) au stade Marcel-Michelin lors du match aller. Une défaite encore ancrée dans l'esprit des Auvergnats même si le centre gallois Jonathan Davies assure que les choses ont évolué : "Nous allons nous déplacer avec les certitudes du moment qui ne sont plus les mêmes qu’il y a 4 mois. Au Michelin, nous étions tombés face à meilleurs que nous, une équipe plus puissante plus agressive… il faudra, dimanche, que nous proposions autre chose au niveau de l’engagement." 

Et l'ASM, qui reste sur une série de six victoires consécutives en Top 14, refuse d'endosser le costume de favori comme l'a confirmé son entraîneur Franck Azéma : "Beaucoup de choses doivent encore évoluer dans notre jeu et nous ne nous faisons aucune illusion, nous savons qu’il existe dans ce championnat une grosse différence entre Toulon et les autres équipes. Nous avons battu Toulouse, nous faisons une bonne performance à Bordeaux, là, il faudra encore monter d’un cran, d’autant que les Varois ont pris l’habitude de toujours faire une grosse sortie avant de retrouver la Coupe d’Europe."

A noter que Toulon ne pourra finalement pas compter sur son arrière Leigh Halfpenny. L'international gallois n'est pas encore totalement remis de sa blessure au genou et son retour a été différé au 16 avril, face à Pau.