Le Toulonnais Mathieu Bastareaud
Mathieu Bastareaud à l'attaque face au Bayonnais Fuster | AFP - BORIS HORVAT

Toulon atomise Bayonne avec 82 points, Toulouse enchaîne une 4e défaite de rang

Publié le , modifié le

En inscrivant 12 essais à une pauvre équipe de Bayonne, Toulon a enregistré une énorme victoire devant son public (82-14) lors de la 20e journée du Top 14. C'est l'énorme carton de cette journée pour les hommes de Mike Ford, qui ont bien imité le XV de la Rose face à l'Ecosse. Match acharné à Lyon, où le LOU a fini par battre le Stade Français (35-33), alors que l'UBB a bien redressé la tête en battant Grenoble (46-14), dans un match pour le maintien. A Brive, Toulouse a encaissé une 4e défaite de rang (21-19).

68 points d'écart. 12 essais inscrits pour 2 encaissés. On appelle cela une leçon. Et elle va être dure à avaler pour les Bayonnais. A Mayol, c'est un déluge de feu qui s'est abattu sur l'Aviron? Deux essais pour Liam Gill (7e, 56e), deux de Bryan Habana (13e, 16e) , deux de Juan Smith (25e, 52e), deux d'Axel Muller Aranda (31e, 78e), les Varois s'en sont donnés à coeur joie dans une rencontre étonnante. Si l'on ajoute celui individuel de Fernandez-Lobbe (64e), et de pénalité (36e), de Bastareaud (40e) et de Chilachava (76e), voilà les douze essais en forme de piquette. Toulon a lavé l'embarrassante défaite à Brive (15-5) et se retrouve même troisième, à égalité de points (51) avec Castres, en attendant les matches de dimanche, où le CO joue à Pau (6e avec 48 points), et Montpellier (5e, 50 pts) à Clermont. Sans le moindre point glâné loin du pays basque, l'Aviron confirme qu'il voyage très mal.

Nouveau revers pour Toulouse

Toulouse rêvait de victoire. Même petite, même sans la manière. A Brive, c'est une 4e défaite d'affilée, petite mais tellement pénalisante. Avant le début du match, Brivistes et Toulousains étaient séparés de deux points. Après, il n'y a plus qu'un point, mais les Corréziens sont passés devant. Dans un match couperet pour sa qualification, le Stade a montré toute la fébrilité qui l'habite. Toby Flood, qui a reçu un carton jaune à la 24e minute, a dû rentrer aux vestiaires à la 65e, avec un rouge pour un coup de genou puis un rucking révélés par la vidéo. A 14, les hommes d'Ugo Mola n'ont pas pu renverser la vapeur, face à des brivistes qui menaient alors (21-19) alors qu'ils étaient derrière au score à la pause (19-12). La qualification s'éloigne pour Toulouse. 

C'est un énorme bol d'air frais que les Bordelais se sont offert en dominant Grenoble (46-14) avec le bonus offensif puisque six essais ont été inscrits contre 1 seul encaissé. Dans leur bataille pour renouer avec le haut du tableau, les joueurs de l'UBB ont réalisé une excellente affaire. Tout le contraire du Stade Français, battu de justesse (35-33) sur une pénalité de Beauxis en fin de match (74e), alors que les deux équipes ont fini à 14 après les expulsions combinées de Papé et Tuifua dans les arrêts de jeu. Les Parisiens, qui menaient (17-10), ont encaissé deux essais de pénalité face aux Lyonnais.  

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze