Arthur Iturria Clermont Lyon
Le Clermontois Arthur Iturria tente d'échapper à la défense du LOU | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Top14: Du suspense à tous les étages

Publié le , modifié le

En attendant le bouillonnant derby entre le Stade Français et le Racing 92 dimanche, la 25e journée de Top 14 offre, ce samedi, quelques affiches décisives dans la course aux barrages ou aux demies. Ainsi, Clermont, actuellement 3e, se rend en terres lyonnaises, Toulon se déplace à Bordeaux avec la ferme intention de ramener enfin quelques point de l’extérieur et Pau et Brive devraient batailler ferme pour rester dans la course.

Lyon-Clermont

Il va y avoir du sport, ce week-end, sur les terrains de Top14. A deux journées de la fin, les clubs qui aspirent encore à accéder aux phases finales n’ont plus le droit à l’erreur. A commencer par Lyon. Les Rhodaniens accueillent une équipe clermontoise qui a perdu sa 2e place au profit de Montpellier. Les Auvergnats (3e avec 70 points) alternent actuellement le bon et le moins bon. S’ils restent sur un succès à Grenoble, ils ne comptent que 2 victoires sur les 6 dernières journées.

A contrario, les Lyonnais (8e avec 54 points) sont dans une bonne dynamique après avoir enchaîné trois succès face à Bayonne, Castres et La Rochelle. En cas de succès, les hommes de Pierre Mignoni viendraient alors prendre place dans les 6 premiers du classement et conserveraient ainsi l’espoir de poursuivre l’aventure.

Bordeaux-Toulon

En terres bordelaises, l’équation est à peu près la même. L’UBB, 9e avec 53 points, n’a pas encore perdu tout espoir d’accéder aux phases finales mais l’erreur n’est plus permise. En face, Toulon, 4e avec 61 points, va devoir ramener des points de son déplacement s’il aspire à jouer un quart de finale à domicile. Mais voilà, les troupes de Mourad Boudjellal voyagent mal cette saison. En Top 14, les Rouges et Noir n’ont plus gagné hors de leurs bases depuis le 11 septembre. C’était face à Toulouse.

Depuis, ils reviennent systématiquement bredouilles. Et les Girondins comptent bien profiter de cette fâcheuse tendance pour effectuer une remontée au classement. Mais la méfiance sera de mise pour l’UBB : un joli succès face à Castres et le retour de Tuisova pourraient bien permettre au RCT de prouver qu’il n’est pas 4e par le fruit du hasard.

Pau-Brive

Sur le papier, cette affiche ne semble pas très haletante entre deux équipes qui ont réalisé un exercice 2016/2017 en demi-teinte. Les Brivistes et les Palois sont respectivement 10e et 11e à égalité de points (53) et tous veulent encore croire que le sacro-saint Top 6 est atteignable. A juste titre puisque cela est mathématiquement possible.

Pour Pau, la période est toutefois sombre après quatre revers consécutifs face à Clermont, Le Rochelle, le Racing 92 et le Stade Français. Si Brive reste, pour sa part, sur une défaite face à Bordeaux, il ne tient qu’aux joueurs de Didier Casadeï de profiter de la méforme de leurs adversaires du week-end pour prolonger l’espoir.

Isabelle Trancoën