Jonny Wilkinson Toulon
Jonny Wilkinson (RC Toulon) | BORIS HORVAT / AFP

Top14: dernier sprint à forts enjeux

Publié le , modifié le

A quatre journées de la fin de la saison régulière du Top14, hormis Mont-de-Marsan, sûr de descendre en ProD2, et Toulon, certain de faire partie au minimum des barragistes, personne n'a de certitudes. Bien entendu, Clermont et Toulouse diposent d'un beau matelas pour jouer les barrages, voire mieux. Castres, le Racing, Montpellier et Perpignan se disputent les trois derniers sésames. Au jeu des pronostics, le positionnement des trois premiers ne devrait pas changer. Mais derrière...

Quatre journées, vingt points en jeu, les deux premières places qualificatives pour les demi-finales du Top 14, les places de 3e au 6e qualificatives pour les barrages avec une prime pour les 3e et 4e qui recevront les 5e et 6e, tels sont les grands enjeux de cette fin de championnat. Mais la 7e place pourrait valoir un billet pour la H Cup, si l'un des clubs français remportait cette épreuve cette saison. Et en bas de classement, il reste une place pour la descente en ProD2, la première étant déjà acquise à Mont-de-Marsan. 

Toulon, 1er, 77 points - Pronostic: 1er

Le bonus défensif acquis à Bayonne et combiné à la défaite de l'USAP à Colombes ont offert aux Toulonnais leur billet définitif pour la prochaine H Cup. Personne n'en doutait. Le leader du Top 14 est idéalement placé pour obtenir l'une des deux premières places de la saison régulière, qualificatives pour les demi-finale du championnat. Lors des quatre derniers matches, le RCT rend visite à deux équipes qui n'ont plus rien à craindre ni à espérer (Stade Français 30 mars et Grenoble 20 avril), reçoit des Agenais (le 4 mai) appelés à rejoindre Mont-de-Marsan dans l'ascenseur de la relégation. En fait, le seul match primordial si la logique est respectée lors des autres rencontres, c'est la réception de Clermont, seule formation à avoir suivi son rythme, le 14 avril, une semaine après le quart de finale européen des deux formations. Les hommes de Bernard Laporte seraient dans un fauteuil s'ils n'avaient pas une énorme carte à jouer en H Cup, à domicile contre Leicester le 7 avril. 

Clermont, 2e, 75 points - Pronostic: 2e

Clermont a sans nul doute un parcours compliqué, mais facilité par trois réceptions dans un stade où ils n'ont plus perdu depuis 2009 en championnat. Les Agenais, qui ont un infime espoir, viennent en Auvergne la semaine prochaine avant d'aller à Toulon, puis de recevoir Toulouse, avant de finir par la réception de Bordeaux-Bègles, qui n'aura théoriquement plus rien à jouer. Avec six points d'avance sur Toulouse, les Clermontois ont leur destin en mains, mais comme les Toulonnais, l'échéance de H Cup (1/4 contre Montpellier le 6 avril) peut perturber leur dynamique collective. C'est aussi pour faire face à ce dernier sprint que le All Black Mike Delany intègre l'effectif pour la fin de saison, en tant que joker-médical à l'ouverture. Vern Cotter et les Jaunards joueront gros au RCT (14 avril) et face à Toulouse (20 avril). 

Toulouse, 3e, 69 points - Pronostic: 3e

En retrouvant leurs internationaux, les Toulousains ont retrouvé dy dynamisme dans le jeu et au tableau d'affichage pour vaincre le Stade Français hier (43-16). Cette victoire les ramènent à 8 points de Toulon, à 6 de Clermont. Et il reste 20 points en jeu. Le problème, c'est que le programme des troupes de Guy Novès est pantagruélique: voyage au Racing-Métro, à Montpellier, à Clermont, avant de finir par la venue de Grenoble, qui les avait battus au match aller en Isère. Tout cela sans oublier un quart de finale de Challenge européen contre l'USAP, histoire de digérer une sortie précoce en H Cup. Un festin de roi pour le champion de France en titre, habitué à retrouver tout son talent et son jeu au moment crucial.

Castres, 4e, 62 points - Pronostic: 5e

En ayant battu ces deux derniers mois le Stade Français, Toulon et Montpellier, les Castrais avaient remporté des matches d'importance pour la "qualif". Il leur en reste deux vitaux à remporter pour mettre toute les chances de leurs côtés de jouer le barrage à domicile. Le week-end prochain, le déplacement à Aimé-Giral ne sera pas un petit défi. Il en sera de même du voyage dans la Capitale, pour défier à Colombes un Racing-Métro devenu son plus sérieux rival, lors de l'ultime journée de cette phase régulière. Au milieu, les réceptions des Bordelais et des Montois, deux équipes qui ne jouent plus rien, peuvent se révéler déterminantes pour faire le plein de bonus offensif. Et cela pourrait se jouer à ça.

Racing-Métro, 5e, 62 points - Pronostic: 4e

Lancé dans une série impressionnante de 9 victoires consécutives, le Racing-Métro va-t-il voir sa trajectoire ralentir ? Les deux réceptions dans ces quatre derniers matches sont un avantage, mais recevoir Toulouse (le week-end prochain) puis Castres (le dernier match) face à leurs futurs entraîneurs ne sera pas une mission facile. Pour éviter tout risque de décompression, les hommes de Gonzalo Quesada iront à Mont-de-Marsan, venu à Colombes gagner son premier match à l'automne, et au Stade de France dans le derby avec le Stade Français. Les Franciliens sont lancés, ils retrouvent du jeu et leur effectif, devenant l'équipe idéale pour redistribuer les cartes dans ce sprint final.

Montpellier, 6e, 59 points - Pronostic: 6e

Avec le retour de ses internationaux et surtout de son maître à jouer, François Trinh-Duc revanchard par rapport au peu de jeu avec l'équipe de France, Montpellier dispose de beaux atouts pour revoir la phase finale. Le calendrier ne lui est pas trop défavorable avec un déplacement dans les Landes pour visiter les Montois, puis la venue de Toulouse, puis encore un déplacement à Bayonne, avant de finir par ce qui pourrait être une finale de la dernière place qualificative, face à l'USAP. Mais rescapé des phases de poules, les hommes de Fabien Galthié ont un quart de finale de H Cup à jouer à Clermont. Un sacré défi qui vient s'ajouter pour un effectif pas aussi pléthorique que certains rivaux.

Perpignan, 7e, 56 points - Pronostic: 7e

Revenu de l'enfer après ses trois défaites initiales de la saison, Perpignan peut se vanter d'être toujours en course pour la "qualif". Deux victoires sur Toulouse, une sur Clermont et une sur Montpellier, son tableau de chasse est de qualité. Partis de très loin, les hommes de Marc Delpoux n'ont pas la partie facile pour finir la saison. Castres Biarritz et Mont-de-Marsan à domicile, trois matches et trois occasions de bénéficier du fervent soutien des supporteurs catalans. C'est clairement un avantage, mais l'affrontement avec Montpellier, qui possède aujourd'hui 3 pts d'avance, se jouera bien dans l'Hérault lors de la dernière journée. Et ça, cela pourrait réduire à néant toute leur remontée fantastique au classement.

Grenoble, Biarritz, Stade Français, Bayonne, Bordeaux-Bègles, le maintien

Belle révélation de cette saison, les Grenoblois peinent à finir l'année, ayant encaissé quatre défaites de rang. Avec 49 points, ils sont pas mathématiquement exclus de la course, mais avec trois déplacements (Biarritz, Bayonne, Topulouse) et la réception de Toulon, cela sera dur de redresser la barre. Idem pour le BO, distancé à 12 points de la dernière place qualificative, comme pour le Stade Français, à 13 points de Montpellier, Bayonne qui joue trois fois à domicile (Bordeaux, Grenoble, Montpellier) et finit à Mont-de-Marsan. Quant à Bordeaux-Bègles, la victoire sur les Montois avec el bonus offensif le week-end dernier a donné un gros matelas par rapport aux Agenais, renvoyés à 9 points. Le maintien devrait conclure leur saison.