Top 6, barrages, relégation : La dernière ligne droite du Top 14 en 3 questions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Top 14

Alors qu'il reste trois matches à jouer avant la fin de la saison régulière, le Top 14 entame son ultime ligne droite. A tous les niveaux, les enjeux sont colossaux pour les clubs. Si Toulouse et Perpignan, aux deux extrémités du classement, n'ont plus rien à attendre de cette période, les autres clubs ont tous un objectif à remplir. France TV Sport fait un point sur ces enjeux restants.

Lyon et Castres vont-ils recevoir pour les barrages de playoffs ?

Alors qu’il reste trois matches à jouer, Lyon et Castres sont respectivement troisièmes et quatrièmes du Top 14. Montpellier, premier non-qualifié, pointe à 8 et 7 points. Pour Lyon et Castres, sauf surprise, le Top 6 est assuré. L’enjeu se situe plutôt dans l’avantage de recevoir ou non lors des barrages. Le Racing 92 et le Stade Rochelais ont les dents longues ; ils pourraient se faire coiffer au poteau. Ce week-end, les chasseurs auront l’avantage sur leurs proies. Le Lou affronte Bordeaux-Bègles (8e, 57 pts) ce samedi, et même si l’UBB n’est plus que l’ombre de lui-même depuis quelques semaines, les Girondins restent de gros clients. Castres, de son côté, affronte Montpellier, 7e. La Rochelle et le Racing n’affrontent « que » Toulon, toujours très prenable à l’extérieur, et le Stade Français (quatre défaites sur leurs six derniers matches). En revanche, la suite s’annonce beaucoup plus équilibrée, avec chacune des équipes affrontant au moins un gros calibre pour la fin de saison ; sachant que Clermont et Toulouse voudront probablement se ménager en vue de la Challenge Cup, pour l'ASM, et les demi-finales des championnat. Les quatre équipes se tiennent dans un mouchoir de poche (3 points). Chaque action comptera.

L’UBB, Montpellier et le Stade Français vont-ils intégrer le Top 6 ?

Derrière ce peloton très compact, trois équipes sont en embuscade, prêtes à bondir sur dès la moindre baisse de régime. Montpellier, 7e, ira donc défier Castres, 4e, dans son antre. La montagne est imposante, mais il faudra nécessairement la gravir si les Héraultais veulent garder un espoir de phases finales. Leur dernier match face à Grenoble, une démonstration, peut leur servir de tremplin.

L'UBB en revanche devra enrayer une série noire. Sur leurs quatre derniers matches, ils ont concédé trois défaites pour une victoire (face à la lanterne rouge). Bordeaux finit mal la saison, c'est un fait. Vont-ils fournir un ultime effort pour claquer un Top 6? Cela commencera par une mission impossible : battre la troisième meilleure équipe de l'année, le LOU. Pour le Stade Français, le coup a été très dur la semaine passée, avec la claque reçue face à Clermont (25-41) à la maison. Mathématiquement, c'est encore possible. Ils sont à six points de la 6e place. Mais dans les faits, il est fort possible que leur destin ait été scellé il y a quelques jours, déjà.  

Grenoble ou Agen : qui va sauver sa peau ?

En bas du classement, les perspectives ne sont pas les mêmes mais la situation est similaire : le sort d'une équipe est déjà scellé, et ses poursuivants luttent pour les places suivantes. Perpignan est d'ores et déjà assuré de finir lanterne rouge du championnat, comme Toulouse, en haut, a déjà validé son ticket pour les demies. Derrière, Agen et Grenoble se disputent le droit de ne pas avoir à passer par les barrages pour rester dans le Top 14. Et, comme les choses sont bien faites, les deux rivaux se rencontrent ce samedi. Il s'agira donc d'un match décisif dans la course à la convoitée douzième place.

Grenoble s'avance en claudiquant. Les Isérois viennent de vivre un samedi noir : non seulement ils se sont lourdement inclinés face à Montpellier (12-47), mais en plus leurs concurrents directs, Agen et Pau, se sont respectivement imposés de manière étonnante face à Lyon (25-15) et le Racing 92 (29-27). Les Agennais voudront eux surfer sur leur incroyable victoire face Lyon pour aller glaner ces points décisifs dans la course au maintien. La SUA possède six points d'avance sur le FCG.