Top 14 : Toulouse éparpille un Secteur Palois bien pâle (83-6)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Toulouse fait craquer Pau

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Stade Toulousain, déjà assuré de sa qualification pour les demi-finales de playoffs, a nettement dominé le Secteur Palois (83-6). Toulouse devient l'équipe ayant marqué le plus d'essais (13) sur un match cette saison.

Le Stade Toulousain entame une période de transition qui le mènera aux demi-finales de playoffs en juin prochain. En attendant, il reste trois matchs de saison régulière. De quoi bien faire tourner : ce samedi, Ugo Mola a réalisé dix changements dans son XV de départ. Même si la Section Paloise a également beaucoup fait tourner (13 changements), les Palois pouvaient  nourrir l’espoir d’un relâchement de la part du leader du Top 14. Mais il n’en fut rien. 
Bien au contraire. Chaque action toulousaine aboutissait en essai ou en pénalité. La défense a littéralement pris l’eau, malgré une entame de match encourageante. A la mi-temps, Toulouse menait déjà largement, 40-6. 

Thomas Ramos en réussite 


C’est Maxime Médard qui a lancé le festival offensif, à la 12e minute et après les dix premières (et seules) minutes de domination paloise. Verhaeghe a trouvé son arrière en se servant de Sébastien Bezy en position de pivot. Médard n’avait plus qu’à accélérer et planter son essai. Thomas Ramos, l’un des seuls titulaires présents, a été particulièrement en réussite ce samedi : dans son rôle traditionnel (7 transformations réussies sur 10) mais aussi dans la finition des actions avec deux essais marqués (46e, 76e).

Au final, tous les trois-quarts toulousains, du N.9 au N.15 (Cheslin Kolbe, Maxime Médard donc, Sofiane Guitoune, Pita Ahki, Yoann Huget, Thomas Ramos, Sébastien Bézy et le remplaçant Antoine Dupont), ont marqué au moins un essai. Même Selevasio Tolofua, d'ordinaire troisième ligne centre mais replacé au centre à l'heure de jeu, y est allé de sa réalisation (35e). Il y a deux semaines, Pau avait encaissé une autre large défaite face à La Rochelle (71-21). Ils n'ont jamais été en mesure d'empêcher ce nouveau naufrage.