Top 14 : Toulon corrige Bordeaux-Bègles

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Mathieu Bastareaud marque un essai malgré l'intervention d'Afa Amosa
Mathieu Bastareaud marque un essai malgré l'intervention d'Afa Amosa | AFP

Malgré un essai pris d'entrée de jeu, le RC Toulon a pris le dessus sur Bordeaux-Bègles (45-17), lors de la 23e journée du Top 14. Au Stade Mayol, le RCT a inscrit pas moins de sept essais (par autant de joueurs différents), contre deux pour l'UBB. Le Top 6 s'éloigne pour le club girondin (8e avec 57 points) qui ne prend pas un seul point de bonus et subit un nouveau revers à l'extérieur. De son côté, Toulon compte à présent 48 points, et pointe au 10e rang.

Quatre déplacements, et quatre fois quarante points encaissés ou presque (35 à Montpellier) pour l'UBB, qui affiche hors de Gironde des carences a priori rédhibitoires pour un candidat au Top 6. Elle s'en retrouve d'ailleurs éjectée (8e, 57 pts) et reléguée à cinq longueurs. Et ceci alors qu'elle se rendra, lors des trois dernières journées, à Lyon et La Rochelle, deux membres du Top 6, deux déplacements entrecoupés de la réception du leader toulousain... Dimanche, elle a encaissé sept essais face au RCT qui n'a plus rien à jouer et a confirmé ses progrès dans le jeu.

Pourtant, les Bordelais ont entamé le match tambour battant, inscrivant un essai dès la 2e minute à la suite d'un ballon de récupération exploité par l'ancien Toulonnais Semi Radradra. Mais ils ont ensuite subi la foudre varoise: Toulon a fait cavalier seul en produisant un rugby de déplacement, de passes et de mouvements. Grâce à des essais de l'ailier néo-zélandais Filipo Nakosi (11), du centre Mathieu Bastareaud (15) et du troisième ligne Julien Ory (19), élu homme du match pour sa première titularisation en Top 14, les Rouges et Noir ont atteint la mi-temps avec dix points d'avance (17-10).

Au retour des vestiaires, les hommes de Patrice Collazo n'ont pas desserré l'étau et ont déroulé avec des essais de l'ailier néo-zélandais Julian Savea (49) en bout de ligne, du pilier Florian Fresia (57) en force à la sortie d'un ruck, et du talonneur Guilhem Guirado (76) derrière un maul dominant. De retour d'une longue blessure à une omoplate, l'international français Charles Ollivon s'est lui offert un essai sur la sirène pour clôturer le spectacle (45-17).

France tv sport francetvsport