Vern Cotter
Vern Cotter, l'entraîneur du MHR. | AFP

Top 14 : qui sortira perdant des chaises musicales pour les phases finales ?

Publié le , modifié le

La saison régulière de Top 14 ferme ses portes samedi. Si l'on connait déjà l'identité des relégables et des trois premiers qualifiés pour les phases finales, il reste trois places à prendre en haut du classement. Quatre équipes ont le couteau entre les dents. Si le Racing et Castres ont trois longueurs d'avance, Montpellier et La Rochelle n'ont pas le droit à l'erreur.

Montpellier est au bord du précipice. Actuellement 6e et virtuellement qualifié pour les phases finales, le club héraultais se déplace à Clermont samedi. Pas une mince affaire, quand on sait que les jaunards sont invaincus à Michelin depuis le début de la saison. Ajoutez à cela, les absences de Fulgence Ouedraogo et Louis Picamoles dans les rangs du MHR...

Pour conserver les deux pieds dans la zone verte, les Montpelliérains ne devront pas faire moins bien que La Rochelle, en embuscade. Les Maritimes sont 7e avec le même nombre de points, mais ils auront la tâche plus aisée en accueillant Bordeaux, un adversaire qui n'a plus rien à jouer. L'année dernière, ils avaient vu les portes se fermer à la dernière minute et seront forcément animés par un sentiment de revanche.

Montpellier en sursis

Les hommes de Vern Cotter sont sur la sellette mais ils pourront s'appuyer sur deux choses. Premièrement, sur le fait que les Clermontois termineront la saison à la 2e place dans tous les cas - même s'ils ne se priveront pas pour éliminer un rival en pleine euphorie (7 victoires en 8 matches). Deuxièmement, Montpellier réussit très souvent des coups à Clermont, en témoignent leur quatre derniers matches à Michelin, tous remportés.

La lutte fera rage entre La Rochelle et Montpellier, mais le Racing (4e) et Castres (5e) ne sont pas non plus à l'abri d'une élimination. Vulnérables, les deux équipes ont un total de 69 points, soit 3 de plus que leurs deux poursuivants. En même temps qu'elles viseront la meilleure place possible pour accueillir en barrages, elles garderont un œil derrière elles. Attention à la faute professionnelle. Les Franciliens et les Castrais affronteront respectivement Agen et Toulon, qui n'ont plus rien à jouer.

Précisions sur les cas d'égalité

Les écarts sont minimes dans la course aux phases finales et certaines équipes pourraient se retrouver avec le même nombre de points. Il faut savoir que dans ce cas, c'est le critère des confrontations particulières qui prévaut. On vous présente toutes les situations possibles et l'issue liée.

- Si Lyon (actuel 3e, 74 points), Racing 92 (4e, 69) et Castres (5e, 69) à égalité avec 74 points: Castres 3e, Lyon 4e et le Racing 5e au bénéfice des confrontations particulières (12 points pour le CO, 9 pour le LOU, 4 pour le Racing)- Si Racing et Castres à égalité (4-4 dans les confrontations particulières): le Racing devant grâce au deuxième critère, la différence générale (+155 contre +18 avant les derniers matches)
- Si Racing et Montpellier (6e, 66 points) à égalité: Racing devant (8-1)
- Si Racing et La Rochelle (7e, 66) à égalité: Racing devant (6-4)
- Si Castres et Montpellier à égalité: Montpellier devant (5-5 mais +112 contre +18)
- Si Castres et La Rochelle à égalité: La Rochelle devant (5-4)
- Si Montpellier et La Rochelle à égalité, Montpellier devant (5-4)
- Si Racing, Castres et Montpellier à égalité: Racing (12 points au classement particulier) devant Castres (9) et Montpellier (6)
- Si Racing, Castres et La Rochelle à égalité: Racing (10) devant La Rochelle (9) et Castres (8)
- Si Racing, Montpellier et La Rochelle à égalité: Racing (14) devant La Rochelle (8) et Montpellier (6)
 - Si Castres, Montpellier et La Rochelle à égalité: Montpellier (10) devant La Rochelle (9, +34) et Castres (9, +18)
- Si Racing, Castres, Montpellier et La Rochelle à égalité: Racing 4e (18 points), La Rochelle 5e (13), Castres 6e (13) et Montpellier 7e et éliminé

France tv sport francetvsport