Le Stade Français lance enfin sa saison
Le Stade Français lance enfin sa saison | FRANCOIS GUILLOT / AFP

Top 14 : premier succès de la saison pour le Stade Français, Montpellier et Pau s'imposent à domicile

Publié le

Enfin ! Après deux défaites pour commencer le championnat, le Stade Français a décroché son premier succès de la saison, à domicile, face au promu Bayonne (33-27), samedi, lors de la 3e journée de Top 14. Montpellier, qui a renversé La Rochelle (30-16), et Pau, vainqueur sur le fil d'Agen (18-12), se sont également imposés.

A l'agonie devant Lyon (43-9), les Parisiens ont donc confirmé leur reprise en main, déjà entraperçue - malgré la défaite - à La Rochelle (28-26). Et, pour ça, ils peuvent remercier leur jeune garde, l'ailier Adrien Lapegue (deux essais) et l'ouvreur Joris Segonds (18 points et 100% de réussite à 7 sur 7) en tête. Redoutable buteur en Pro D2 (près de 450 points lors des deux dernières saisons), l'ancien Aurillacois Segonds a prouvé qu'il savait aussi être décisif à l'échelon supérieur : à la mi-temps, il avait déjà inscrit 12 points à lui tout seul et permis aux locaux de concrétiser leur domination. D'autant que Lapegue (9e, 39e) a aplati deux fois dans le même temps, donc.

Suffisant pour s'offrir un coussin de sécurité ? Ce Stade Français-là n'est pas encore au mieux et a éprouvé les pires difficultés pour résister aux assauts bayonnais. Résultat, les Basques ont su profiter des coups de mou parisiens et inquiéter les Soldats Roses jusqu'au bout. Notamment en seconde période, où ils ont inscrit deux essais quasiment coup sur coup (46e, 56e), étouffant du même coup les ambitions parisiennes tout en restant à portée de fusil. Mais, trop indisciplinés, à commencer par le deuxième ligne Adam Jaulhac, qui a écopé d'un carton jaune (61e) pour un plaquage haut, les Bayonnais n'ont pas su renverser la situation. D'autant que, en toute fin de match, les deux échecs de Brandon Fajardo (77e) puis Manuel Ordas (80e) leur ont coûté cher.

Montpellier s'en sort bien, Votu sauve Pau

Le Montpellier de Garbajosa s'est provisoirement emparé de la 3e place du Top 14 en renversant 30-16 La Rochelle, son ancien club, au bout d'une rencontre aux deux mi-temps contrastées. Bousculé et timide en première période, le MHR a retrouvé après la pause ses belles intentions offensives en inscrivant trois superbes essais, dont un doublé du deuxième ligne international Paul Willemse. Deux rencontres à domicile, deux succès. Montpellier a oublié ses déboires de la saison passée, et ses cinq défaites à la maison, pour y restaurer son autorité.  Il a surtout réussi son premier véritable test de la saison aux dépens de l'ancienne équipe de Garbajosa, où le technicien avait passé cinq ans dans un rôle d'adjoint.

A Pau, il a fallu un essai tardif du Fidjien Watisoni Votu pour voir la Section s'imposer sur le fil devant une équipe agenaise courageuse (18-12). Brouillons et peu inspirés, les Palois vont s'en contenter, mais ne devront pas oublier qu'ils ont quitté leur stade du Hameau sous les sifflets de leur public mécontent de la prestation d'ensemble. Du côté d'Agen, la pilule risque d'être dure à avaler vu la débauche d'énergie déployée par sa défense, qui n'a finalement été percée que deux fois, à la reprise par le surpuissant Hamadache après une belle percée de Septar (43e), puis par Votu, lancé à hauteur (76e) alors que les Béarnais paraissaient sans solution. 

AFP