Silvère Tian (US Oyonnax)
. | RAYMOND ROIG / AFP

Top 14 : Oyonnax dans la charrette ?

Publié le , modifié le

Quel club accompagnera le Biarritz Olympique en ProD2 la saison prochaine ? C’est l’un des challenges des deux ultimes journées de championnat qui se disputent le week-end prochain et le samedi 3 mai. L’US Oyonnax est pour le moment relégable mais l’Aviron Bayonnais, l’Usap et le FC Grenoble peuvent encore tout perdre.

Grenoble

Grenoble, 4e en janvier, jouait sa qualification pour la phase finale il y a peu. Voilà le FCG (10e) englué dans la course au maintien. Les Grenoblois comptent trois longueurs d'avance sur Oyonnax, premier  relégable, et Bayonne, 12e grâce à la différence particulière. Ils recevront les Bayonnais samedi prochain dans un match qui sent la peur: en cas de défaite, le FCG devra se sauver sur le terrain de Toulouse lors de la dernière journée. Dernier problème : les Isérois possèdent une différence de points négative par rapport à tous leurs concurrents.

Perpignan

Perpignan (11e) s'est, de son côté, offert un sursis en battant Oyonnax  (22-12) à Aimé-Giral. Mais l'Usap doit composer avec un calendrier infernal: réception de Toulon puis déplacement à Clermont. Un succès n’est pas forcément indispensable mais il est fortement recommandé. En cas d’égalité en fin de saison, les Catalans seraient classés devant Bayonne et Grenoble mais derrière Oyonnax.

Bayonne

Bayonne, vainqueur du Stade Français à Anoeta (24-19), serait bien inspiré d'aller bousculer Grenoble samedi prochain, car ensuite il faudra accueillir Castres qui viendra chercher sa qualification pour la phase finale. Les Basques possèdent l’avantage sur Oyonnax en cas d’égalité mais pas sur Perpignan. Les Ciel et Blanc ne doivent pas négliger les bonus défensifs surtout si Oyonnax s’incline à deux reprises.

Oyonnax

Oyonnax devra tout donner samedi prochain à Charles-Mathon contre Toulouse. Une défaite compliquerait sérieusement la tâche de l’USO car le déplacement à Brive derrière reste compliqué. Les joueurs de l’Ain peuvent aussi s’en sortir avec deux points de bonus défensif en cas de double revers lourd de l’Usap contre le RCT et à Clermont, ou de deux échecs de Bayonne sans un seul point de bonus défensif à Grenoble et devant Castres.

Les confrontations directes​

Perpignan – Bayonne 20-8, 20-31
Perpignan – Grenoble 36-13, 19-25
Oyonnax – Perpignan 22-9, 12-22
Oyonnax – Grenoble 40-13, 10-23
Bayonne – Oyonnax 39-11, 6-9
Bayonne – Grenoble 24-21

Grégory Jouin @GregoryJouin