Top 14 : Montpellier surclassé par le Racing 92, Pau confirme face à Agen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Le trois-quarts centre de Montpellier, Arthur Vincent
Le trois-quarts centre de Montpellier, Arthur Vincent | AFP - Pascal GUYOT

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vaincu par Pau, à domicile, en ouverture du championnat de Top 14, Montpellier a sombré face au Racing 92 (41-17). Grâce à un Finn Russell des grands soirs, les hommes de Laurent Travers enchaînent un deuxième succès, après celui acquis à Lyon en ouverture. Dans l'autre match de la soirée, la Section Paloise a battu Agen (33-23).

Défait par Pau, dans son GGL Stadium, Montpellier a manqué une occasion de se reprendre face au Racing 92. Les hommes de Xavier Garbajosa ont été surclassés par un Racing conquérant (41-17). Emmenés par un bon Teddy Iribaren, les hommes de Laurent Travers ont rapidement pris l’avantage (11-0, 19e). Constamment à la faute, ou presque, le MHR a pris l’eau à la Paris La Défense Arena. Seule ombre au tableau pour le Racing, l’expulsion de Kurtley Beale, la recrue star du club, pour avoir percuté la tête d'Arthur Vincent avec son épaule sur une dernière intervention. L'ex-arrière des Wallabies pourrait, lui, rater le quart de finale de Coupe d'Europe prévu samedi à Clermont.

Montpellier a tout de même pu profiter de sa supériorité numérique pour inscrire deux essais. Au bout du suspense, le Racing est parvenu à récupérer le point de bonus offensif grâce à un essai de Kolingar. À noter la prestation majuscule de l’ouvreur écossais Finn Russell parfait dans son rôle de fer de lance de l’attaque des racingmen. L’ancien joueur de Glasgow a largement dominé son duel, très attendu, avec le numéro 10 champion du monde sud-africain Handré Pollard. Cette défaite plonge Montpellier dans le doute. Malgré un effectif plus que conséquent, le club héraultais n’y arrive pas.

Dans l’autre match de la soirée, la Section Paloise a dominé Agen (33-23). À noter les 18 points, dont un essai, du jeune ouvreur français Antoine Hastoy. Tombeurs de Montpellier en ouverture du championnat, les Palois continuent de surprendre et de suivre le rythme du Racing en tête du classement.