Top 14 - Montpellier reste invincible pour le retour de Galthié et Trinh-Duc avec le RCT

Top 14 - Montpellier reste invincible pour le retour de Galthié et Trinh-Duc avec le RCT

Publié le , modifié le

Dans l'avant-dernier match comptant pour la 4e journée du Top 14, Montpellier a décroché une quatrième victoire consécutive, à domicile lors de la venue de Toulon (43-20). Pour le retour dans l'Hérault des anciens "pestiférés" Fabien Galthié et François Trinh-Duc sans oublier Gorgodze, les Montpellierains ont souffert mais ont fait la différence en fin de match, en profitant d'un carton jaune de Gorgodze suivi d'un essai de pénalité après un plaquage haut de Ashton. Au total, 6 essais pour Montpellier.

C'était le match des retours. Ceux de François Trinh-Duc, Fabien Galthié et Mamuka Gorgodze, anciens héros de Montpellier désormais sous les couleurs du RCT. C'était aussi celui d'Aaron Cruden, blessé lors du dernier match, mais remis dans le camp du MHR. Et pour ce choc, l'équipe locale avait placé ses champions du monde sur le pré: la charnière Pienaar-Cruden et le centre Steyn. Tout cela pour garder la main et marquer au fer rouge un rival pour le titre cette saison.

"Fufu" et "Loulou" retrouvaient "Foifoi". Mais pas sous le même maillot. Il y avait forcément des sentiments assez forts pour les trois amis, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles, de nouveau réunis sous le maillot de Montpellier, et François Trinh-Duc, parti à l'intersaison pour Toulon. Les trois hommes ont gravi les différents échelons du haut niveau ensemble, dans l'Hérault, avant que leur destin se sépare. Picamoles, après son long bail toulousain et un passage éclair à Northampton, a renoué avec son passé. Et sous la houlette de Vern Cotter, Montpellier s'affirme comme la grosse cylindrée de ce début de saison. Quatre matches, quatre victoires, le ton est donné. Et Toulon, finaliste du dernier championnat de France, n'a pas pu inverser la tendance. 

Le carton jaune de Gorgodze, tournant du match

Si les Varois ont pris les choses en main sur un premier essai de Tuisova dès la 7e minute, la suite a été beaucoup moins simple. Cruden, à l'expérience, trouvait le trou dans la ligne défensive pour aller à l'essai trois minutes après (10e, 10-7). Puis, l'ailier Nadolo trouvait la terre promise à la 34e minute (17-7), avant que le 2e ligne Wilemse, après vidéo, ne plante un nouvel essai en force (58e, 24-10). Mais à l'heure de jeu, Chris Ashton allait, en force, en puissance, avec ses appuis, inscrire un nouvel essai, qui relançait son équipe. Car à ce moment-là, le RCT n'était plus qu'à quatre longueurs de son hôte (24-20). Mais juste après, Mamuka Gorgodze commettait deux plaquages hauts successifs, qui lui valaient un carton jaune. Condamné à jouer à 14, Toulon en payait le prix fort. Un essai de pénalité pour un plaquage jugé haut de Ashton sur Immelman (64e, 31-20), un autre de Tomane (75e) et un dernier de Steyn à l'ultime seconde (79e), voilà comment Montpellier s'offrait une large victoire (43-20).

Le bonus offensif est à la clé. Le troisième de la saison. Le parcours des hommes de Vern Cotter est presque parfait. Pour Toulon et Fabien Galthié, la claque est rude. Deuxième défaite en quatre matches, le bilan n'est pas exceptionnel. En plus du carton jaune très pénalisant de Gorgodze, l'équipe a aussi perdu Ma'a Nonu, sorti à l'heure de jeu pour une commotion cérébrale. Le retour des anciens héros n'a pas été une partie de plaisir.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze