Gabriel Ngandebe et Werner Kok
L'ailier droit camerounais de Montpellier, Gabriel Ngandebe, tente de passer le centre Sud-Africain du Stade Toulousain, Werner Kok. | PASCAL GUYOT / AFP

Top 14 : Montpellier réagit enfin en battant le Stade Toulousain

Publié le , modifié le

Enfin ! Ce samedi après-midi, à l'occasion de la 8e journée du Top 14, le Montpellier Hérault Rugby a mis un terme à une série noire de quatre matches sans victoire après s'être imposé 33 à 22 contre le champion de France en titre, le Stade Toulousain. Montpellier n'est d'ailleurs pas passé loin du bonus offensif, ayant inscrit trois essais avec un doublé du Camerounais Gabriel Ngandebe. Ce succès donne de l'air aux Montpelliérains qui passent provisoirement à la quatrième place.

A défaut d'être rassuré, Montpellier est au moins soulagé d'avoir renoué avec la victoire (33-22) aux dépens de Toulouse, champion de France toujours muet à l'extérieur, samedi au GGL Stadium en ouverture de la 8e journée de Top 14. Dans cette rencontre entre deux clubs fragilisés par l'absence de nombreux internationaux retenus par la Coupe du monde, le MHR a capitalisé sur l'ascendant pris en première période et inscrit trois essais par ses ailiers Gabriel Ngandebe (23e, 38e) et Timoci Nagusa (72), qui disputait son 200e match sous les couleurs héraultaises.

Première victoire depuis le 7 septembre

L'équipe de l'ex-Toulousain Xavier Garbajosa s'empare provisoirement de la quatrième place mais surtout respire mieux. Elle a gagné la rencontre qu'elle ne devait pas perdre sous peine de plonger dans une crise de confiance : Montpellier n'avait plus gagné depuis la 3e journée le 7 septembre et son succès à domicile devant La Rochelle (30-16). Toulouse court toujours après un premier succès à l'extérieur. A l'issue du premier tiers du championnat, il lui est promis de rester englué au cœur du classement en attendant le retour des internationaux. Les nombreux jeunes lancés lors de cette rencontre n'ont pas répondu à l'attente du staff, notamment lors d'un décevant premier acte.

Maître du jeu, Montpellier a mené à sa main la première période devant des Toulousains amorphes, indisciplinés et vite débordés. Le jeune ailier Gabriel Ngandebe en a profité pour inscrire un doublé sur des ballons bien écartés par l'arrière sud-africain Henry Immelman. Visiblement mécontent l'entraîneur toulousain Ugo Mola a opéré quatre changements à la mi-temps, lançant notamment Maks Van Dyk et Iosefa Tekori. A vingt minutes de la fin, grâce à un essai de l'ailier sud-africain Werner Kok (50e) et deux pénalités de Thomas Ramos, Toulouse était revenu à sept points du MHR (20-13). Mais Montpellier, malgré une avalanche de fautes, est parvenu à gérer la fin du match, l'inusable ailier fidjien Timoci Nagusa mettant les siens à l'abri (72e). Le voilà soulagé, en attendant mieux.

Avec AFP