Sébastien Bézy, entouré par ses coéquipiers, a inscrit l'essai toulousain

Top 14 : Le Stade Toulousain et Toulon se quittent sur un match nul à l'issue du choc de la 12e journée

Publié le , modifié le

Au terme d'un match terne, le Stade Toulousain et Toulon se quittent sur un match nul (13-13) en clôture de la 12e journée de Top 14 ce dimanche soir, au Stadium. Les Toulousains ont mené toute la rencontre mais ont été repris dans les dernières minutes par des Toulonnais invaincus depuis maintenant neuf rencontres toutes compétitions confondues. À l'issue de ce match, Toulon conserve sa troisième place à neuf points du LOU et met un terme à la bonne série du Stade Toulousain à domicile.

Après avoir remporté le bouclier de Brennus en fin de saison dernière, le Stade Toulousain aurait pu terminer l'année 2019 sur une bonne note ce dimanche soir, en s'imposant au Stadium pour le dernier match de la 12e journée de Top 14. Mais leurs adversaires du soir, les Toulonnais, ont décidé de gâcher la fête, en revenant dans les dernières minutes de la rencontre, brisant par la même occasion la bonne série du Stade Toulousain, qui avait remporté tous ses matches à domicile depuis le début de la saison.

La rencontre avait pourtant bien débuté pour les Toulousains, repartis aux vestiaires à la pause avec un avantage de dix points (10-0). Thomas Ramos a ouvert le score sur une pénalité (11e), avant l'exploit personnel de Sébastien Bézy, qui s'est engouffré au quart d'heure de jeu dans la défense toulonnaise après un lancer toulousain. Le demi de mêlée a éliminé un défenseur adverse avant de terminer sa course en solitaire dans l'en-but toulonnais, donnant une avance conséquente à son équipe après la transformation de Ramos (14e). Dans une première mi-temps où le jeu au pied a trop souvent pris le dessus, les joueurs de Patrice Collazo ont eu l'occasion de revenir, choisissant à la demi-heure de jeu de jouer une mêlée proche de l'en-but toulousain.

Antoine Dupont a fait son grand retour

Mais les Toulonnais ont cruellement manqué de précision tout au long de la rencontre quand les Toulousains ont su faire fructifier leurs rares incursions dans le camp adverse. Sur cette phase de jeu toulonnaise, Baptiste Serin, surpris, a commis un en-avant et rendu le ballon aux rouge et noir. Le début de deuxième période a rapidement ressemblé à la première mi-temps, Ramos donnant un avantage encore plus important à ses coéquipiers (44e). Mais les trente dernières minutes ont largement été à l'avantage du RCT. Louis Carbonel a d'abord remis les siens dans le match, profitant d'un bon décalage de Serin pour aller aplatir le ballon tout en résistant aux retours de Yoann Huget et de Romain Ntamack (52e).

La transformation d'Anthony Belleau validée, les Toulonnais ne se retrouvaient qu'à un essai de la victoire et ont poussé pour revenir au score. Après une pénalité du demi d'ouverture du RCT, Ramos a eu l'opportunité de mettre le Stade à l'abri mais son tir n'est pas passé entre les perches. Malgré le retour d'Antoine Dupont, entré en cours de jeu et qui revenait à la compétition suite à une blessure au dos de plus de deux mois, les Toulousains n'ont pas su conserver leur avantage au score. Sur l'une des dernières percées toulonnaises, les joueurs d'Ugo Mola se sont mis à la faute, et Patrice Collazo a décidé d'assurer le nul plutôt que d'aller chercher la victoire.

Avec ce match nul empoché dans les dernières minutes, le RCT conserve sa troisième place que le Stade Toulousain a cru chiper à leurs adversaires du soir pendant l'ensemble de la rencontre. En évitant de s'incliner au Stadium, les Toulonnais restent surtout sur une série de neuf matches sans défaite toutes compétitions confondues. Une belle manière de terminer l'année 2019.

Denis Menetrier @DMenetrier