Le Toulousain Antoine Dupont
Antoine Dupont, le demi de mêlée international du Stade toulousain | MAXPPP - PQR - LA DEPECHE DU MIDI - XAVIER DE FENOYL

Top 14 - Le Stade Toulousain confirme sa renaissance contre Clermont

Publié le , modifié le

Le champion de France en titre, Clermont, n'est toujours pas parvenu à s'imposer à l'extérieur cette saison, en s'inclinant (28-18) à Toulouse lors de la 7e journée du Top 14. De retour avec un jeu enlevé et surtout efficace depuis le début de la saison, le Stade toulousain a livré une grosse prestation, à l'image du jeune nouveau demi de mêlée Antoine Dupont, auteur d'un doublé personnel. Les hommes d'Ugo Mola, avec ce 4e succès consécutif, montent ainsi sur la deuxième marche du podium (à égalité avec Montpellier).

Quel contraste ! Entre le match La Rochelle-Racing 92 de l'après-midi et ce choc entre Toulouse et Clermont, le jeu n'avait rien à voir.  A Ernest-Wallon, du jeu, il y en a eu à tous les coins du terrain. Dans ce match de la reconquête, entre des Toulousains à la recherche de leur passé, et des Clermontois qui ont remis leur Brennus en jeu, le feu d'artifice a pris rapidement sur la pelouse. Car depuis le début de la saison, Toulouse a renoué avec son jeu d'antan. Mais attention, cela fait un long moment que l'ASM est devenue une des références de jeu en France et en Europe. 

Et après plusieurs mouvements collectifs en début de rencontre, c'est au moment où les Auvergnats imposaient une pression d'enfer, asphyxiaient leurs adversaires avec une défense extrêmement agressive, que les Toulousains ont frappé les premiers. Ramos à l'initiative, Huget en soutien, Ramos au relais et Dupont pou conclure, le mouvement était superbe de précision et d'intelligence (26e, 10-3) pour le premier essai du match. Clermont réagissait plus collectivement dix minutes après, avec une action très collective conclue à bout de bras par Parra (36e, 13-10). Mais juste avant la pause, le Stade faisait de nouveau la différence, avec l'intervention dans la ligne de Huget, qui faisait la différence et servait idéalement un Dupont toujours dans les bons coups qui mettait les cannes pour son doublé personnel (39e, 17-13). 

La défense solidaire de Toulouse

Et au retour des vestiaires, sur une chandelle récupérée par Tekori, Holmes mettait le turbo au coeur de la défense adverse pour planter un troisième essai, presque assassin en ce début de 2e période (43e, 22-13). Dupont-Holmes, la nouvelle charnière toulousaine très à son avantage depuis le début de la saison, marquait encore des points. Offensivement comme défensivement, lorsque le demi de mêlée était au duel aérien avec Stettle qui avait un boulevard, ou lorsque le demi d'ouverture se jetait sur un ballon alors que la pression était clermontoise, autour de la 50e minute. Mais juste avant l'heure de jeu, pour une charge avec l'avant-bras, Yato écopait d'un carton jaune. A 14, avec une pénalité encaissée (25-13), l'ASM était en difficulté. Et l'ASM ne parvenait pas à faire craquer ce rideau défensif, malgré une longue action devant la ligne d'en-but à la 66e minute.

C'était partie remise, avec un essai de Strettle en bout de ligne (72e) en profitant du carton jaune récolté par Fritz quelques secondes avant (28-18). Mais Toulouse a changé de visage. Toulouse ne balbutie plus son rugby. Et cette fin de match a été maîtrisée, pour une 4e victoire de rang. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze