Les joueurs du Stade Français
Les joueurs du Stade Français | AFP

Top 14 : Le Stade Français s'impose face à Perpignan (27-8)

Publié le , modifié le

Le Stade Français a facilement dominé Perpignan, samedi, en ouverture de la 14ème journée de Top 14 (27-8). Des essais inscrits par Etien, Vuidravuwalu, Fickou et Warner ont permis aux franciliens de s’imposer avec le bonus offensif. Ils enchaînent ainsi une troisième victoire consécutive tandis que l’USAP, mal en point, reste bon dernier au classement avec 4 petits points.

Le Stade Français enfonce un peu plus Perpignan. Bon derniers du Top 14 avec 4 petits points engrangés en 13 journées (0 victoire), les Catalans ont coulé une nouvelle fois à l'extérieur (27-8), samedi, en ouverture de la 14ème journée. Cette fois, le bourreau de l'USAP se nomme le Stade Français, qui n'a pas eu à forcer pour s'imposer tranquillement avec le bonus offensif. 

Patients en première période, les hommes d'Heyneke Meyer ont fait la différence dès la onzième minute de jeu, avec un essai de Lester Etien transformé par Nicolas Sanchez. Les Franciliens ont très bien enchaîné avec une nouvelle réalisation de Waisea permettant au Stade de creuser l'écart avant la mi-temps (13-3). 

En difficulté en défense, l'USAP n'a rien pu faire face aux multiples offensives des Parisiens, qui ont accéléré aux retour des vestiaires. Excellent samedi après midi, Gaël Fickou a inscrit le troisième essai de la rencontre (42e) à la suite d'une très belle action construite avec son ouvreur. Perpignan a ensuite tout tenté pour revenir dans le match, les Catalans ayant même repris l'avantage de la possession. 

Finalement, le dernier essai inscrit par Warner en fin de match a crucifié l'USAP, qui s'incline (27-8). Une nouvelle défaite, la quatorzième de la saison en autant de matches, qui enfonce un peu plus les Catalans vers la relégation. De son côté, le Stade Français enchaîne parfaitement avec une troisième victoire consécutive, et en profite pour revenir provisoirement à la quatrième place du Top 14, en attendant les matches du LOU, du Racing et de l'UBB. 

Emilien Diaz @EmilienDiaz